Loi sur l’audiovisuel, départ de Toussaint d’Europe 1 et l’appli’ Obama de Jean-Louis Debré…

par 0 No tags 0

Tour de chauffe


Le gouvernement envisage de mettre dans la future loi sur l’audiovisuel, -débattue à l’assemblée le 21 juillet-, une disposition instaurant la désignation par le CSA du PDG de France Télévisions, six mois avant l’expiration du mandat de celui qui est alors encore en poste. Cette procédure (en place en Grande Bretagne), permettrait au nouveau venu de prendre connaissance des dossiers et de se plonger dans la vie de l’entreprise. Et ce de manière à être opérationnel le jour J.


 

L’appli’ Obama de Debré

 

Le président du Conseil Constitutionnel, Jean-Louis Debré, n’est pas peu fier de son « aplli» I Phone, qui le met en ligne direct avec le portable (supposé) de Barak Obama! C’est ce qu’il a confié à la journaliste de France 3, Carole Gaessler, qui animera tout l’été sur RTL une émission où chaque invité a accepté de dévoiler le contenu de son I Phone : Boite vocale, SMS, contact, gadgets…

 

 

Délocaliser

 

La fête de la musique, en direct Marseille, conjuguée avec La semaine méditerranéenne de France Télévisions, ont été décidées par Rémy Pflimlin lui-même, qui tenait à cette délocalisation. Le PDG de «France Télés», qui se déplace souvent en région, veut développer ce type d’opération en liaison avec le réseau de France 3.

 

 

Coup de chapeau

 

Ambiance plus que chaleureuse dans les studios d’Europe 1, le 28 juin dernier, où Nicolas Canteloup, dont c’était la dernière de la saison, a rendu à l’antenne et hors antenne, un hommage appuyé à Bruce Toussaint, qui quittera la station le 5 juillet. Le tout devant l’ensemble de la rédaction réunie, au sein de laquelle l’on ressentait une émotion palpable.

 

Tapie ? Un roc!

 

Les dirigeants de la maison Plon -où Bernard Tapie publie son dernier livre- ont été bluffé qu’en pleine audition par les enquêteurs de la brigade financière, il ait fait savoir, via son avocat, qu’il maintenait sa venue sur le plateau du 20 heures de France 2 et à l’antenne d’Europe 1, sitôt sa garde à vue achevée: Promotion de l’ouvrage oblige. « Un roc!», a lâché son éditrice, Muriel Beyer.

0

Comments are closed.