Pierre Bergé et l’immortalité de Cocteau

par 2commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Bergé, président du Conseil de Surveillance du Monde, ne s’exprime pas souvent. En tout cas en public. Et chacune de ses (rares) apparitions est donc un événement. Ce sera le cas ce dimanche matin, 13 octobre, à 11h, pour le débat qu’il lancera, au Cinéma Le Saint-Germain, sur le thème : « Cocteau est immortel ». Pierre Bergé est l’exécuteur testamentaire de Cocteau, le gardien de sa mémoire, le détenteur de son droit moral. Qui mieux que lui pouvait donc « lancer » cette année Cocteau qui commence ces jours-ci? Qu’il le fasse au Cinéma le Saint-Germain, dans le cadre des Seminaires du dimanche matin de la revue La Règle du Jeu n’est pas non plus une surprise pour qui connaît ses liens historiques avec le directeur de celle-ci, Bernard-Henri Lévy. Les deux hommes se sont connus à l’époque du magazine Globe, au debut des années 80. Puis, ils se sont côtoyés dans l’entourage de Francois Mitterrand. Et ce jusqu’à ce que Pierre Bergé demande à Bernard-Henri Lévy de le rejoindre au Conseil du journal Le Monde. Dimanche dernier le mécène invitait le philosophe à prononcer l’allocution annuelle dans les jardins de la maison d’Emile Zola à Mèdan. Dimanche prochain c’est le philosophe qui rendra la politesse au mécène en l’invitant à « tenir » l’un des séminaires hebdomadaires qu’il a fondés et qu’anime le journaliste Alexis Lacroix.

0
2 Comments
  • biscuits
    octobre 9, 2013

    Un vrai concours de la « bienpensance » moralisatrice et intégriste de « gauche-caviar » en perpective.

  • popomme
    octobre 10, 2013

    « s’exprime pas beaucoup »…heureusement car souvent pour dire des énormités sans noms… beau rassemblement de bobos qui n’intéresse personne