Bolloré et l’ogre Qatari, Giordano qui crée son « Lab ». Et M6 qui se relance dans le télé-crochet

par 0 No tags 0

 

Dompter l’ogre qatari

Nouvel homme fort de Vivendi, Vincent Bolloré, qui prendra bientôt les rênes du groupe, a déjà quelques idées en tête pour la suite. Il entend d’abord conforter Bertrand Méheut à la tête de Canal+: un breton comme lui avec lequel il entretient des relations de confiance et dont il salue, en privé, le bilan. Mais la question qui le taraude, et qu’il entend prendre à bras-le-corps, concerne les risques que font lourdement peser les qataris de BinSport sur la chaîne cryptée. Laquelle se fait tailler des croupières sur le marché des droits sportifs, où les pétrodollars font des ravages. Aussi, l’industriel et patron d’Havas veut engager des discussions avec les dirigeants qataris, en vu d’un « new-deal ». Et pour cela, Vincent Bolloré, qui veut défendre l’existence et le développement d’un groupe de communication de taille mondiale, battant pavillon français, est prêt à remonter jusqu’au plus sommet de l’Etat, -jusqu’à François Hollande-, avec lequel il a su tisser des liens. Objectif : ramener à la raison les milliardaires de Doha      

Niel à nu

Richard Malka, avocat de l’homme d’affaires et actionnaire du Monde, Xavier Niel, a adressé en date du 26 novembre au PDG de France Télévisions,  Rémy Pflimlin, une lettre pour se plaindre de la diffusion de données à caractère privée de son client dans un sujet le concernant, – intitulé, Xavier Niel : il a tout compris-, diffusé le 21 novembre, dans l’émission Complément d’Enquête, sur France 2. « A l’occasion  de cette diffusion, Monsieur Xavier Niel a pu constater avec stupéfaction qu’était présentée, dans le cadre de ce reportage une photographie privée, le représentant dans un cadre personnelle, (…), de même qu’était divulguée son adresse personnelle, la caméra effectuant un zoom sur un document présenté à l’écran». Un reportage «massivement relayé sur Internet», constate et regrette l’avocat qui met en  avant le souci de son client à protéger sa vie privée.

 

Couac

Après s’être pris les pieds dans le tapis en décrétant que la vogue des télés-crochet était morte et en renonçant de proroger le contrat de La Nouvelle Star, – laquelle émission fait les beaux jours de D8-, les dirigeants de M6, viennent de faire volte-face et de casser leur tirelire pour acheter un format d’émission musicale de facture israélienne. M6, qui s’inquiète en effet du retour imminent de The Voice, sur TF1, dont c’est la 3e saison, a déboursé 780 000 euros pour revenir sur le Dance floor!

 

Le « Lab » de Giordano

L’ex journaliste de France Inter et de Canal+, Isabelle Giordano, aujourd’hui à Unifrance, – vitrine du cinéma français à l’étranger-, vient de créer Unifrance Lab: cet outil de veille économique vise à promouvoir plus solidement cette activité, qui a généré, en 2012, 880 millions d’euros de recettes dans le monde, contre 550 millions d’euros sur son marché  domestique. Bien accueillie par le métier, Giordano, qui  a rencontré la ministre du commerce extérieur, Nicole Bricq, lancera l’an prochain, en, liaison avec une brochette d’instituts dont Médiamétrie et la Sofres, six études destinées à mesurer le poids et l’impacvt de cette industrie.

 

Ainsi soit-elle

C’est en l’écoutant la radio, par hasard, que la « vaticanologue » et journaliste de Match, Caroline Pigozzi, a découvert le Père Henri Madelin : un père jésuite avec lequel elle publie chez Plon, Ainsi fait-il, son dernier ouvrage sur le pape François. Auteur de très nombreux livres sur la papauté, Caroline Pigozzi, dont Le Vatican Indiscret a été un succès en librairie, s’enorgueillit, et à juste titre, d’avoir été la première à écrire, au début de l’hiver 2012, que Benoit XVI s’apprêtait  à renoncer.      

0

Comments are closed.