Cauet qui s’invite chez Aurélie Filippetti et des membres du CSA interdits de retour dans leurs maisons mères

par 1 No tags 0

Aller simple ?

Un articulet de la nouvelle loi sur l’audiovisuel a jeté un vent de panique chez certains membres du CSA disposant d’un contrat de garde dans l’audiovisuel, telle Françoise Laborde à France Télévisions. En effet, la loi stipule désormais que les membres du collège ne peuvent « détenir d’intérêt ou avoir un contrat de travail dans une entreprise de l’audiovisuel »: un  alinéa qui devrait compliquer le retour dans leurs maisons d’origine de membres disposant de tels contrats de garde.

Comment être blanc…Et ne pas le rester

Une charge féroce et décapante: publié, sans tapage, aux éditions du Cavalier Bleu, un « Précis sur les journalistes qui veulent écrire sur les noirs, les musulmans, les asiatiques, les Roms, les homos, la banlieue, les juifs, les femmes…» fait depuis quelques jours un tabac sur le net. Réalisé avec les contributions aussi diverses que celles de David Abiker, (Europe 1), Idir Hocini, (Bondy Blog), Rokhaya Diallo, (photo) ou encore, Bérangère Portalier (du magazine Causette), cet opuscule administre quelques gifles à des médias accusés de méconnaitre les réalités de la société. «Dix commandements à l’usage des journalistes qui souhaitent éviter d’être nommés aux « Y’a bon Awards » ; « Les clichés à éviter à propos des homos » ; «La banlieue, terre étrangère pour les médias » ; « Le Rom ou l’étranger absolu », « Comment  être blanc…Et ne pas le rester »: tels sont quelques-unes des têtes de chapitre d’un Vade-mecum aussi désopilant, qu’urticant.       

 

Un thé, madame la ministre ?   

« Si Aurélie Filipetti m’invite à boire le thé, je lui expliquerai deux trois choses…» L’animateur de NRJ, Sébastien Cauet, veut rencontrer la ministre, afin de la sensibiliser à la difficile question des relations entre diffuseurs et producteurs. Omniprésent sur les réseaux sociaux, – avec 983 000 followers sur Tweeter et 2,5 millions d’aficionados sur Facebook-, Cauet est également la star de Youtube où ses émissions été vues à 400 millions de reprise. Et celui qui parle du dévelopement d’un groupe audiovisuel « à 360° », prépare avec l’homme d’affaires et producteur, Fabrice Larue, des projets de sites et de chaînes.

Voix de stentor

Animée par Sonia Mabrouk, l’émission des Grandes voix d’Europe 1, où siègent une brochette de figures de la station, (Catherine Nay, Charles Villeneuve, Michèle Cotta, Robert Namias et Gérard Carreyrou), a gagné quelques 180 000 auditeurs, (à 650 000 fidèles chaque samedi), lors du dernier recensement de Médiamétrie.

7 à Paris

Un Ovni: créé à Hollywood par Alix Malka, l’ex-directeur artistique de Thierry Mugler et photographe, et la styliste Barbara Baumel, ce magazine de luxe, publié deux fois par an et vendu en France, propose une étonnante galerie de stars, 7 au total venues d’horizon différents. Six d’entre elles ont accepté de se mettre à nu, pour ce premier numéro : aux cotés de Laetitia Casta, (en couverture), Courtney Love, Carine Roitfeld, Elle Fanning et Irina Shayk. La sixième étant l’ex call girl et égérie des footballeurs Ribéry et Benzema : l’inattendue Zahia !

 

Adoubé

C’est comme-ci le Guide Michelin lui attribuait ses étoiles…La chaine 23, baptisée « Chaine de la diversité », dont l’audience a doublé depuis son lancement, s’enorgueillit d’avoir reçu, par courrier, les félicitations et encouragements d’une brochette d’associations, dont celles du Club Averroès ou du Cran : un œillet à la boutonnière pour le promoteur de la chaîne, Pascal Ouzelot. 

0
1 Comment
  • Davesnes
    décembre 10, 2013

    Le mieux, pour le CSA, serait de renvoyer tout de go Françoise Laborde là d’où elle vient. Alors que le CSA s’est emparé des questions de déontologie (alors que ce n’est pas sa mission), alors que le CSA traite de questions de propriété intellectuelle, comment cet organisme peut garder parmi ses membres quelqu’un convaincu de plagiat :
    http://www.acrimed.org/article4113.html
    Comme le prévoyait Acrimed, les « grands » médias, sauf rares exceptions, n’ont pas fait état de cette condamnation. Pourquoi ?