CNC: les premiers chiffres de la production cinématographique 2013

par 0 No tags 0
Les films d’initiative française : volume stable, financement en recul
209 films d’initiative française ont été agréés en 2013, comme en 2012. Les investissements réalisés dans la production de ces films diminuent de 4,3 % à 1,02 milliard d’euros en 2013 (-45,50 M€).
Diminution du devis moyen et du devis médian des films d’initiative française
En 2013, le devis moyen des films d’initiative française s’élève à 4,88 M€, contre 5,10 M€ en 2012
(-4,3 %) soit le plus bas niveau depuis 10 ans. Le devis médian des films d’initiative française est également en baisse de 22,5 % à 2,49 M€ en 2013 (3,22 M€ en 2012), soit le plus bas niveau de la décennie.
Baisse du nombre de films d’initiative française à plus de 10 M€
La bipolarisation de la production cinématographique se réduit en 2013 avec moins de films à très gros devis et à devis réduit. 19 films d’initiative française affichent un devis supérieur à 10 M€ en 2013, contre 33 en 2012. Entre 4 M€ et 7 M€, 28 films d’initiative française sont agréés en 2013 (25 en 2012). 79 films présentent un devis compris entre 1 M€ et 4 M€ en 2013, contre 71 en 2012. Enfin, la production d’initiative française de 2013 compte 54 films à moins de 1 M€, contre 58 films en 2012.
Progression des jours de tournage en France pour la fiction d’initiative française
Le nombre de jours de tournage des films de fiction d’initiative française agréés est stable en 2013 (+0,6 %) à 6 099 jours. En revanche, le nombre de jours de tournage en France progresse de 8,5 % en 2013 à 4 602 et le nombre de jours de tournage à l’étranger diminue de 17,8 % (1 497 jours en 2013 contre 1 821 jours en 2012).
La durée moyenne de tournage passe de 37 jours en 2012 à 36 jours en 2013.
 
Légère diminution des coproductions internationales
Avec 270 films (films d’initiative française + coproductions minoritaires), la production totale reste à un niveau relativement élevé, malgré un recul de 9 titres par rapport à l’année 2012. Cette baisse résulte de la diminution du nombre de coproductions internationales (-13 films).
1,25 milliard d’euros sont investis dans la production de films en 2013, soit 96,48 M€ de moins que l’année précédente (-7,2 %).
En 2013, le nombre de films produits avec au moins un pays étranger diminue pour atteindre 116 films (129 films en 2012). La production de films à majorité étrangère reste à un niveau relativement élevé, au-dessus de la barre des 60 films, malgré un recul de 9 titres (61 films en 2013, contre 70 films en 2012). Les investissements mobilisés sur les films d’initiative étrangère baissent de 18,4 %, passant de 276,65 M€ en 2012 à 225,67 M€ en 2013.
0

Comments are closed.