Françoise Laborde et Rachid Arhab négocient leur départ de France Télévisions

par 1 No tags 0

Nommés respectivement en janvier  2009 et 2007 au CSA, Françoise Laborde et Rachid Arhab, qui disposent tous les deux d’un contrat de garde à France 2, une chaine dont ils sont issus et à laquelle ils sont toujours juridiquement rattachés, négocient leur départ de France Télévisions.

En effet, le Conseil d’Etat a donné jusqu’au 17 février aux membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel ayant une situation professionnelle bancale, pour clarifier leur situation, les députés estimant que l’on ne pouvait pas conserver un pied ici et un autre là, sans tomber dans un mélange des genres inacceptable.

C’est Patrick de Carolis qui, en son temps, avait accordé cette faveur aux deux journalistes en question: une anomalie à laquelle les parlementaires ont voulu mettre un terme.

C’est ainsi que les responsables de France Télévisions  négocient ence moment même avec les deux intéressés le montant de leurs indemnités: la première discutant sur la base de 2 années de salaire et le second, sur celle de trois années. S’ils obtiennent gain de cause, ce sera ensuiter au CSA, – leur  dernier employeur en date-, de leur régler ce que l’ entreprise leur doit, au titre du chômage.

Une perspective qui n’est pas pour plaire du côté de l’institution présidée par Olivier Schrameck, où l’on trouve la pilule un peu saumâtre. Et l’argent de la redevance, allègrement dilapidée.

0
1 Comment
  • gentledriver
    janvier 22, 2014

    Ça veut dire QUOI, ce « ils négocient » …… quelle sera l’augmentation sur la redevance audiovisuelle ???