Nicolas Bedos flingue chez Ruquier "l'ennemi comique numéro 1"

par 8commentaires No tags 0

 

Décapant, réjouissant: Un Nicolas Bedos en roue libre qui se paye Dieudonné. La vidéo fait un tabac.

0
8 Comments
  • Vivementlemoisdemai
    janvier 13, 2014

    Il faut se payer sur la bête. L’occasion est trop belle. Faire le spectacle, le show pour exister. Surtout, lorsqu’on n’a ni talent, ni devenir, si ce n’est être à l’ombre de papa. L’humour ne s’invente pas ni chez FOG, ni chez d’autres…

  • Coquelicot
    janvier 15, 2014

    Bof, Nicolas Bedos nous avait habitués à mieux, que son sketch était long et poussif, la petite moustache à la Hitler était elle vraiment de trop.
    N. Bedos a lui le droit total à une liberté d’ expression sur mesure, s’ autorisant même à faire un vrai salut nazi sur le service public sans que ça ne gêne personne.
    Le pire dans tout ça c’est qu’ avec + de 10 mns de diatribe anti-Dieudonné N. Bedos n’ arrive même pas à être drôle ni m^me à faire sourire, un comble. Je me suis sentie surtout très mal à l’ aise, comme c’est facile de taper sur la bête immonde qui ne se défend dans aucun grand média.
    A la chasse au Dieudonné, qui sera le suivant ?

    Dieudonné arrive à faire rire même avec des propos limites, Nicolas Bedos lui n’ y arrive pas.

  • ChristopheNYC
    janvier 15, 2014

    Que ce soit clair, Je n’aime pas Dieudonné, il n’est ni drôle, ni légitime et encore moins pertinent. Son discours haineux doit être combattu. Pas de bol, c’est le plus mauvais qui s’y colle: Bedos fils est tout ce qu’on veut sauf amusant. Il ne fait pas rire, ne sait pas manier la vulgarité, exercice qui réclame finesse et intelligence. Cela dit, venant de Ruquier, il ne fallait pas s’attendre à autre chose.

  • Monsieur
    janvier 17, 2014

    11 000 « j’aime » et 23 000 « je n’aime pas » « La vidéo fait un tabac ». Mais bien sûr !

  • Rachid
    janvier 18, 2014

    C’est tellement facile de surfer sur la vague et d’hurler avec les loups pour faire le buzz. En d’autres termes parler de Dieudonne pour exister. J’apprends à connaître Nicolas Bedos (fils du célèbre patronyme) dont on dit qu’il est talentueux.
    Soit. J’invite donc ce neo-subversif à se produire aux Zénith pour voir toute l’étendue de son talent et voir s’il peut remplir des salles comme le fait Dieudonné.
    Qu’il nous prouve donc qu’il n’a pas gagné sa place grâce à papa.

  • le Jean bart
    janvier 24, 2014

    Des gens dont on accorde beaucoup trop d’intérêts

  • jefbay
    janvier 24, 2014

    +génial qu’Eric Mettout

  • bleudesvosges
    février 15, 2014

    Excellente parodie comme on les adore !