Cinéma: la presse dans le collimateur des distributeurs

par 9commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

Les principaux distributeurs de films, Gaumont, Pathé et Mars Distribution, ont décidé de punir Le Figaro, que les critiques, souvent tranchées, publiées chaque mercredi dans  les colonnes du quotidien  insupportent. C’est ainsi que les responsables de ces trois groupes entendent interdire désormais de projections, en avant-première, les chroniqueurs cinéma du journal de Serge Dassault. Et également, suspendre toutes leurs campagnes publicitaires. Ces mesures de rétorsion, qui constituent une première injustifiable, s’inscrivent dans un climat de grande nervosité et sur un marché en baisse. A l’image du divorce entre le monde de la critique et les acteurs du film Les 3 frères, Didier Bourdon, Pascal Légitimus et Bernard Campan, qui ont rué dans les brancards. La fréquentation des salles de cinéma a en effet baissé de 5,3%, en 2013. Et pour la première fois depuis 2009, les entrées n’ont pas franchi la barre des 200 millions d’entrées, avec notamment une chute de 7 points pour la  part de marché des films français.

0
9 Comments
  • fabrice Leclerc
    février 25, 2014

    Une première injustifiable ??? Mais c »est le quotidien des journaux de ciné !! Que nous avons d’ailleurs déjà souvent dénoncé dans le journal…

  • Cine-Pedia
    février 25, 2014

    Bientôt on ne pourra plus allez voir les films que l’on souhaite.
    Ce genre de critique peut tuer de bons films ou réalisateurs méritants.

  • SatinWorshipper
    février 25, 2014

    J’imagine que la deuxième ligne est en fait

    « Le Figaro, DONT les critiques… »

    Non, sinon ça fait un peu double peine. Et ça donne à l’article un côté délicieusement nonsensique.

    Sinon sur le fond, c’est vrai qu’il y a un côté « Oh, tu es vilain, t’es plus notre copain » qui fait doucement rigoler. Les distributeurs ont peut-être oublié que dans « critique », il y a « critique ».

  • Jaerdoster
    février 26, 2014

    En même temps, si les producteurs de films ne diffusaient pas de bouses infâmes comme les trois frères 2, ils ne subiraient pas de critiques acerbes. Le cinéma français est un peu en berne, et c’est dommage. Cette manie de faire des suites atroces ne donne pas envie d’aller au cinéma.

  • Benjamin
    février 26, 2014

    Il n’y a pas que des cinémas type multiplexes qui programme tout sans « penser » leur programmation de manière intelligente. Je suis programmateur d’un petit cinéma et je sais dire NON aux films par franchement intéressants. Certains diront que jouent les censeurs mais quand je regarde la fréquentation de mon cinéma qui est en hausse chaque année je comprends le mal qui touche les cinémas.

    ARRETONS de diffuser N’IMPORTE QUOI et utilisons notre tête

  • Grozilla
    mars 3, 2014

    Mars Distribution dément ce blacklisting…

  • Séries
    avril 11, 2014

    Voila une très mauvaise nouvelle, je pense la liberté de la presse est très important, dommage…

  • best immersion blender
    octobre 4, 2014

    After tightening the product, I double checked that the product lined up with the strings.
    A few Shark Navigator reviews have already provided a
    few interesting ways to get around this problem.

    So are they really effective or not’ I will try to dissect this subject with my fair and unbiased Jumpsoles
    review.

  • Joel
    mai 2, 2015

    Ce genre de critique peut tuer de bons films ou réalisateurs méritants.