Quand Jean-Jacques Bourdin se paye Arnaud Montebourg

par 0 No tags 0

 

 

 

 

 

 
«Mépris » et « désinvolture » à l’égard des auditeurs: Le journaliste de RMC Jean-Jacques Bourdin tacle sans détours Arnaud Montebourg dans L’homme libre, le livre qu’il publie  au Cherche Midi. Et Bourdin de dévoiler sa correspondance par SMS avec le ministre, après que ce dernier l’ait « planté »  un matin, à la dernière minute, lui préférant Jean-Pierre Elkabbach, sur Europe 1.

«Votre absence sur RMC et BFM TV ne sera préjudiciable ni pour vous, ni pour nous…», lui décoche le journaliste, qui rompt alors les ponts avec Montebourg. Lequel lui répond en essayant de calmer l’intervieweur de RMC avec ce tweet: « Rien de décisif ne s’est dit sur Europe 1. Et j’ai tout à dire chez vous. Vos concours de muscles entre radios sont aussi infantiles que les guerres d’ego en politique». Et d’adresser au journaliste ses «amitiés fidèles».

Que n’avait-t-il tweeté ! « Amitiés fidèles ». Amitiés en quoi ? Fidèles de quoi? Je n’ai dit d’amitié, ni inimité à l’égard ou à l’encontre d’Arnaud de Montebourg. Simplement des relations professionnelles, cingle délicieusement Bourdin dans son livre coup de poing .

Qui s’y frotte s’y pique! Et à bon entendeur…

0

Comments are closed.