Presse, audiovisuel…Le nouvel axe Bolloré-Bouygues

par 3commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

L’une des conséquences des grandes manœuvres entre Bouygues et SFR aura été le rapprochement entre Vincent Bolloré et Martin Bouygues : deux squales du monde des affaires aujourd’hui réconciliés, après des années de guerre froide. « Le temps a fait son œuvre », confirme l’entourage du premier. Si bien que les deux hommes réfléchissent à la manière de rapprocher leurs deux journaux gratuits que sont Direct Matin et Métronews : des titres en difficulté sur un marché publicitaire qui a fondu de moitié et donc endettés, ( à hauteur d’une dizaine de millions d’euros, chaque). L’un des schémas à l’étude serait de rationaliser les couts de ces deux journaux, en regroupant les frais de structures et les dépenses. Et éventuellement de racheter ensemble l’autre canard boiteux du marché, 20 minutes, dont ses actionnaires, les groupes Schibsted et Sipa-Ouest-France veulent se défaire au plus vite.

0
3 Comments
  • InternetDev - MP
    mars 19, 2014

    Ah bon???
    Ils ont été ennemies ???

    Première nouvelle!

    • Steven Fragnières
      mars 19, 2014

      @InternetDev – MP : en effet, leurs intérêts convergent à un tel point que de parler d’ennemis est franchement abusif, mais l’illusion est utile pour les affaires

      • InternetDev - MP
        mars 21, 2014

        @Steven Fragnières :

        Vous avez raison , pour les affaires sûrement, pour l’information non!
        Et c’est surtout là que porte ma critique.