Pourquoi Eric Zemmour est-il éternel

par 11commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

Le 6 mai dernier, Eric Zemmour se fendait sur RTL d’une chronique de son cru, aux effluves pestilentielles. Du Zemmour homologué, où il était question, comme de coutume, du Sarazin et de ses différents avatars : « Les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacées par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovar, de magrébins, d’africains, qui dévalisent, violentent ou dépouillent», pouvait-on entendre dans la bouche de celui qui, perroquettant très librement la pensée du Front nationale, a trouvé rue Bayard une estrade accueillante.

Saisi par le Conseil représentatif des associations noires, (CRAN), le CSA dégoupillait vendredi un rappel à l’ordre, et mettait « ferment en garde » RTL, considérant que les propos du journaliste, « constituent un manquement grave à la déontologie». Interrogé à l’époque par mes soins, le patron de RTL, Christopher Baldelli, minimisait la portée de cette chronique et assurait  que Zemmour retrouverait son micro à la rentrée de septembre. Tout va bien qui finit bien: au royaume de RTL, c’est table ouverte. Dans l’Ancien régime, les clercs d’église ne pouvaient être jugés que par d’autres clercs. Aujourd’hui, seul un journaliste peut en juger un autre, en sorte qu’il n’y a pratiquement pas de sanction, puisque la confraternité le rend tabou. Quant à l’opinion , – à savoir les laïcs que vous êtes-, elle ne pèse d’aucun poids.
C’est pitié de voir des patrons de médias courir, saison après saison, après ces énergumènes, idole de l’ère médiatique, comme après l’animateur télé. « Il est certain qu’il existe une corruption de l’intelligence par la notoriété ou la recherche maximale de la notoriété » écrit Régis Debray. Au nom du « buzz », tout est donc aujourd’hui permis.

Que faire alors de Zemmour ? Si l’effet de meute ne doit pas nous égarer, si le lynchage médiatique, – ce cliché de confort-, est un crime de foule commis dans la surexcitation d’un attroupement éphémère, la mise aux normes d’un olibrius de ce calibre relève de sa seule direction éditoriale. Il faut se faire  à cette tristesse de l’époque : les garde-fous ne suffisent plus et la notion de responsabilité est devenue chimère.
« Je n’ai jamais partagé la moindre demi-ligne de ce que racontait Eric. Je pense qu’il est tombé dans sa propre caricature. C’est l’engrenage médiatique qui le rend fou » : Tenus dans Le Point par Laurent Ruquier, ces propos laissent pantois. N’est-ce pas, en effet, cet animateur, dont l’émission On n’est pas couché, sur France 2, est un pur produit marketing journalistique, qui a fabriqué Zemmour ? N’est-ce pas sur son plateau qu’ont proliféré les thèmes les plus indigents, sous les regards faussement outrés d’un Ruquier qui savait qu’une fois allumée, la mèche Zemmour mettrait le feu aux réseaux sociaux et boosterait l’audience?

A aucun moment, l’homme ne fut recadré: bombe humaine, Zemmour eut carte blanche. Concurrence et donc alignement vers le bas. Recherche d’audience maximale. La survie commande. Vitesse obligatoire. Et dérapages recommandés. Un paysage médiatique amorphe et sans plus aucunes indexations. Les médias audiovisuels forment une machinerie industrielle dont les contraintes sont telles et les équilibres si fragiles qu’ils fonctionnent en pilotage quasi automatique. Là où la presse écrite, pourtant moribonde, a encore quelques principes à défendre, radios et télés raisonnent à partir de ce postulat simple: le client est roi et les recettes commandent. Qque Zemmour se rassure, il a de beaux jours devant lui.

0
11 Comments
  • Gilbert
    juin 16, 2014

    Zemmour éternel?
    Cela ne tient qu’à nous….
    Que ceux qui trouvent ses analyses aussi répugnantes que moi boycottent ceux qui lui servent de relai et le fassent savoir: Il n’y a pas que RTL sur les ondes, et on a le choix parmi les hebdomadaires

    • petrosaone
      juin 16, 2014

      @Gilbert :

      Allons, allons monsieur Revel ne vous drapez pas dans la toge de l’indignation bien pensante. Je ne partage pas souvent les propos de Eric Zemmour mais il à aussi parfois des vérités bonnes à dire et qu’il est le seul à oser.

      Quant aux méfaits du marketing journalistique audio visuel laissez moi sourire. L’Express (dont je suis lecteur) en connaît un rayon en la matière !

  • antipolitic
    juin 16, 2014

    Je ne suis pas un suppo de Zemmour mais quand l’on voit ou les Politiques de tous bords nous ont menes depuis une quarantaine d’annees sous couvert de discours demagogiques pour defendre leur petit microcosme discours appuyes par des Journalistes souvent baillonnes(et parfois heureux de l’etre)et de Jet Set eprise de politiquement correct pour cacher ses propres turpitudes, on s’ autorise a tout ecouter et a se demander qui l’on doit croire.
    Si l’on se refere aux derniers scrutins, beaucoup ne se le demandent plus, ils en ont fait leur verite.
    En resume, un peu de modestie dans les jugements que vous portez sur vos Confreres qui ont une analyse differente de la votre!
    Bien cordialement

  • SixteQuint
    juin 16, 2014

    On a les effluves que l’on peut, ceci étant le procurariat à la petite semaine dont ici on peut lire les riches heures vaut tout aussi bien (ou peu) que ce que l’on y dénonce. On ne fait que ça du reste : dénoncer. Débattez donc avec M Zemmour, montrez nous donc vos talents de tribun. La péroraison gratuite et fielleuse n’amuse plus personne. Bonne journée.

  • west be
    juin 16, 2014

    Pour tous ceux qui trouvent les commentaires d’éEric Zemour détestables ..je trouve bien plud glauque la pub par exemple de tf1 à 19h pour la présentation d’un jeu ..la promotion pour des produits halal..halal étant religieux suivant un « rite » que ne dirait on pas si des cathos agissaient de la sorte ..l’islam héla c’est la « conquéte » par les voiles , le manger .;et tout le reste .;alors au lieu de crtiquer Zemour ..regardons un peu ce que les médias et politique font de notre pays

  • Eth
    juin 16, 2014

    Non, c’est certain;
    Il vaut mieux publier un magazine avec une femme en voile intégral en couverture,
    et pondre un article à la Barbier du niveau d’analyse d’un élève de secondaire.

  • NonPossumus
    juin 17, 2014

    Ah les odeurs, les odeurs ! Et les Heures les Plus Sombres de Notre Histoire ! Et les Années Trentes. Et la lePénisation des esprits ! Allons, allons, il ne faut pas stigmatiser ! Il faut respecter l’autre dans sa différence ……Pas de discrimination…Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah, Ah !

  • ridout
    juin 17, 2014

    Merci M. Revel, enfin un peu d’honnêteté intellectuelle.

    Zemmour ne fait aucune analyse. Ses papiers sont une succession de lieux communs, d’erreurs factuelles et parfois d’un racisme qui ne se cache plus. Honte à RTL qui légitime ces débilités et à ceux qui les montent au pinacle en les qualifiant d’anti politiquement correctes.

  • Benjamin77
    juin 19, 2014

    Il faudra bien un jour que quelqu’un disent à ce pauvre Zemmour que les races humaines n’existent pas , qu’aucun scientifique n’utilise plus le concept de race qui est dépassé depuis plus de 100 ans …… S’il suffisait de connaître l’origine ou la religion de quelqu’un pour savoir s’il est criminel ou dangereux cela se saurait depuis longtemps. Mais la bêtise est tenace . Il faudra aussi apprendre à ce petit Zemmour que les guerres de religion sont finies depuis 400 ans et que les derniers djihadistes sont condamnés par presque toutes les instances de l’islam même par l’Iran. Les Le pen sont bien démasqués, ils sont toujours racistes et ont la nostalgie des fours ! ces gens sont une honte à la France qui s’est battue durement contre la barbarie . Mais la bêtise barbare peut toujours revenir si nous n’y prenons pas garde , ne laissons pas les petits zemmour et les Le Pen détruire notre beau pays.

  • tototune
    juin 19, 2014

    Zemmour n’est pas le Diable.S’il faut admettre certains »dérapages »ses analyses politiques sont souvent pertinentes.De toute façon dans ce pays on ne peut plus rien dire.Le politiquement correct y règne et cela a commencé avec Mitterrand.

  • walter9
    juin 25, 2014

    Avec Zemmour le débat est toujours possible, constructif, il n’est jamais agressif ni insultant, tout le contraire de la presse bien pensante qui ne supporte pas qu’on lui résiste…le seul fait qu’il dérange autant de gens c’est assez réjouissant, je lui souhaite longue vie..