Voici en remet une louche sur Hollande: malaise à l'Elysée

par 6commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La publication par le magazine Voici de nouvelles photos de François Hollande prises nuitamment, le montrant dans une voiture banalisée se dirigeant, selon l’hebdo, en direction du domicile de Valérie Trierweiler, a fait hier au soir l’effet d’une nouvelle douche froide à l’Elysée, où la question de la protection de l’intimité, et au-delà de la sécurité du chef de l’Etat, tourne au casse-tête.
Car après la livraison par le même magazine, la semaine dernière, d’un autre cliché dévoilant François Hollande sur une terrasse de l’Elysée en compagnie de Julie Gayet, ce nouveau «gossip» pose non seulement la question de la sécurité du locataire de cette illustre maison, mais tout aussi gravement, de l’inconséquence de son comportement.

Du « Président normal » vendu au Français à l’été 2012, il ne reste que des confettis: qui aurait cru que celui qui disait vouloir rompre avec les pratiques tapageuses de son prédécesseur, lequel instrumentalisa avec méthode sa vie privée à des fins politiques, tomberait dans les mêmes travers et plus encore : exposant son mandat et son image aux frimas de la presse people !
Qui aurait imaginé que cet homme qui promettait de ramener la fonction présidentielle à ses fondamentaux, la transformerait en un vaudeville permanent, plaçant en comparaison « L’affaire  Cécilia » au rang  d’une mauvaise série B. De ce point de vue là il y a de quoi être stupéfait devant la régression, devant la disqualification, quant à la fonction du chef de l’Etat et à sa transposition, semaine après semaine,  dans les medias.
Car la question n’est plus de savoir si les services chargés de la protection du Président de la République sont déficients ou non ; il ne s’agit plus d’incriminer une presse people qui depuis des mois n’a qu’à se baisser pour ramasser et publier ce que le locataire de l’Elysée laisse derrière lui et lui offre sur un plateau ; il ne s’agit plus de faire l’exégèse des propos consternants et dévastateurs d’une Valérie Trierweiler sur les tréteaux de chaines anglaises. Avec Internet et la prolifération des guichets de l’info, l’homme politique est devenu de la chair à canon. Et le chef de l’Etat, un sujet de story-telling, dont se délecte la presse. Cette inflation de révélations à forte dose hormonale entraine notre démocratie vers le bas. Elle risque d’avoir des conséquences autrement désastreuses sur la fin de mandat d’un dirigeant insouciant et en capilotade, qu’une France entière regarde consternée à travers l’œilleton.

0
6 Comments
  • FLOXOUNE
    novembre 28, 2014

    Mais enfin cet homme doit donc rester cloitré à l’élysée , sans aucune vie personnelle , sans jamais sortir pour rencontrer des amis ou régler ses problèmes personnels ! Il ne faut quand même pas renverser les rôles . Ce n’est pas parce qu’une presse de caniveau traque ses moindres faits et gestes et qu’en plus il semble exister une cellule de » déstabilisation » à l’élysée mis en place par Sarkozy qu’il faut en tirer ces conclusions La seule chose qui nous intéresse c’est la politique qu’il mène, sa conception du pouvoir , de l’Europe , sa politique internationale . Le reste vous intéresse , vous les journalistes , et vous vous employez à longueur de média à faire la psychologie « bonux  » de cet homme . Mais vous êtiez moins critique quand il s’agissait de Mitterand qui entretenait 2 ménages aux frais de la république, qui avait monté une véritable cellule d’écoute téléphonique à l’elysée et dont l’exercice du pouvoir a été jalonné par une succession de morts suspectes ! Mais pour vous il faisait » président  » ! parce que son pouvoir reposait sur la peur qu’il inspirait en raison de ses pratiques extrêmement douteuses sur la plan démocratique , parce que comme Sarkozy il n’hésitait pas à menacer des journalistes . Mais à l’époque tout le monde se taisait . Alors faudrait il que Hollande renoue avec ce genre de pratiques pour que vous le respectiez enfin ?

    • Faybe
      novembre 29, 2014

      @FLOXOUNE : Enfin quelqu’un qui pense par soi-même… Ouf ça devient rare sur le net.. On parle ici de la désacralisation d’une fonction qui l’est devenu jadis par le comportement mafieux de certains dont sans doute, celui dont vous donnez le nom. L’homme politique qu’est Hollande est simplement victime de son époque et de son manque de personnalité, ce qui le fait passer pour un simplet à la merci du premier prédateur qui passe.. Et comme vous le soulignez implicitement, les journaleux lui tape dessus parce que c’est facile… Bonne journée.

  • lapinos
    décembre 1, 2014

    tous ces journaux à scandale sont des torchons

  • Danielo17
    décembre 4, 2014

    Je n’oserai même pas m’essuyer le derrière avec Voici, de peur de me salir !

  • lamamie
    décembre 4, 2014

    Les plus stupides sont ceux qui achètent ce journal ou qui en font la promotion !!!!!! je n’aimerai pas être journaliste chez Voici, ce n’est pas un « honneur’…………ou si c’est un boulot « alimentaire » je ne signerais pas dans cette revue poubelle.
    Angelus millet le dit aussi d’une autre manière « oh! qu’en termes galants ces choses-là sont dites » mais la conclusion est ..la même!