Critiques et malaise après le crash en direct de Louis Bodin sur TF1

par 3commentaires No tags 0

TF1

 

 

 

 

 

 

 

 

L’image a choqué et s’est propagé comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux suscitant un tombereau de critiques. Interviewé en direct, sur TF1, sur les lieux même du drame où venait de se produire ce terrible accident qui a conduit à la mort de dix personnes, dont trois sportifs de renom, le chroniqueur météo de la chaîne, Louis Bodin, à qui « la une» avait confié l’animation de ce programme de télé-réalité, s’est livré à un déconcertant et quelque part indécent, numéro consistant à faire un compte-rendu clinique de cet accident. Avec en fond de décor,  les carcasses calcinées des deux appareils très précisément cadrées dans le champ d’une caméra positionnée.
« Breaking  News! »… Aucune once d’empathie dans les propos robotiques de cet envoyé spécial d’un jour, pas un gramme d’émotion, en tous les cas palpable, chez celui qui ayant quitté ses cumulo-nimbus s’improvisait en direct reporter de terrain. Un bien triste spectacle que celui de cet homme récitant son reportage avec un détachement qui confine alors à l’inconscience. On fut pris d’abord d’un fou-rire nerveux en tombant sur ces images, avant que nous sombrions dans le malaise et la stupeur.
Que s’est-il passé en amont à TF1 pour que l’on parachute en direct ce chroniqueur météo, sans qu’auparavant l’on ait vérifié son état d’esprit et le cadre de son apparition à l’antenne? A la décharge des responsables de TF1, personne ne pouvait imaginer que l’impétrant délivre en direct une telle copie! Personne ne pouvait s’attendre à un tel spectacle, quand au même moment à plusieurs milliers de kilomètres de là, en France, l’émotion étreignait la nation.

0
3 Comments
  • grinta
    mars 11, 2015

    SiTF1 avait confié l »animation de ce programme de télé réalité à cet individu ,on peut se réjouir du fait que ce programme n’aura pas lieu! TAnt de manque d’empathie,tant de vulgarité, chapeau petit monsieur !

  • onnousprendpourdesbip
    mars 14, 2015

    et tourner la caméra s’était si difficile ?

  • brainwatch
    mars 14, 2015

    Renaud, finir ton article en prétendant que l’émotion étreignait la nation est de la pure désinformation, et aussi de la manipulation.