Un nouveau suicide crée l'effroi à France Télévisions.

par 11commentaires No tags 0

FRANCE TELEVISIONSL’annonce d’un nouveau suicide à France Télévisions, le sixième recensé depuis 2010, auxquels vient s’ajouter autant de tentatives, a jeté l’effroi. Le tragique évènement s’est produit sur le site de France 3 Lorraine où un collaborateur de cette station a été retrouvé inanimé dans sa voiture. C’est le deuxième salarié de France 3 Lorraine à s’être donné la mort en deux ans. Immédiatement a été décidé la convocation d’un CHSCT, -Comité d’hygiène et de sécurité – extraordinaire le 19 mars, une réunion au cours de laquelle va être à nouveau posée la question de la dégradation du climat psychologique au sein de l’entreprise France Télévisions et la désocialisation de nombres de ses salariés.

Climat de tension, dépressions à tous les étages, tentatives de suicides : un volumineux rapport, réalisé à la demande des syndicats par le cabinet d’expertise RH Emergences, dressait déjà en mai 2014 un constat alarmant de l’état de santé, physique et morale, de l’entreprise. « Force est de constater qu’il y a unanimité des agents de France Télévisions sur la mauvaise ambiance qui règne partout dans l’entreprise (….) », pouvait-on lire. « Les agents sont en attente de réponses à leurs questions que ce soit sur leur situation professionnelle, sur l’avenir de leur métier ou sur les choix stratégiques de l’entreprise. Cela engendre une perte de confiance vis à vis de la direction, une insécurité et l’incapacité de s’engager dans un projet fédérateur, mobilisant les énergies et les compétences. Les nombreux entretiens menés nous permettent de pointer de nombreux facteurs de risques réunis chez France Télévisions. Ils nous amènent à poser le constat d’une dégradation actuelle des conditions de travail. (…) Toutes ces situations qui sont susceptible d’ ‘abimer’ le sens que les salariés donnent à leur travail comportent alors un risque pour les conditions de travail des salariés et leur santé ».
Au fil des pages, ce rapport pointait tout le mal être d’une entreprise déboussolée, désorientée et en proie à de nombreuses et graves tensions en interne, « susceptibles de mettre en danger l’équilibre et la santé d’un très grand nombre de ses salariés », indiquait le texte, témoignages à l’appui. Ce nouveau drame s’inscrit ainsi dans un contexte délabrement psychologique qui semble mobiliser les syndicats, lesquels devraient interpeller l’équipe dirigeante de France Télévisions.

0
11 Comments
  • BERTHAUD
    mars 17, 2015

    Pour tous ceux qui liront cet article, pour vous aider à ouvrir les yeux sur les coulisses de l’entreprise et comprendre enfin ce qui se joue pour vous poussez à bout
    http://www.huffingtonpost.fr/corinne-berthaud/au-travail-mourons-de-rire-au-travail_b_6699058.html vous avez les moyens d’agir tout est possible.

  • JACKYLOLE65
    mars 18, 2015

    Courage a vos équipes c anormal de mourir ainsi en 2015…mais que devient notre pays ..rip a sa famille..injuste et inacceptable. ..

  • Gabriel.7531
    mars 18, 2015

    il y a des milliers de suicides par an en France, alors pourquoi le rattacher à France Télévision. En plus deux en 2 ans…..
    Et puis arréter de nous parler des conditions de travail.
    Croyez vous que tout le monde est dans un bureau doré. ??

    • Yves THIAUX
      mars 18, 2015

      @Gabriel.7531 :
      les conditions de travail partout en France, se sont considérablement dégradées depuis 10 ou 15 ans. Le nier est nier la réalité et je vous renvoie aux suicides chez Orange ou chez RENAULT GUYANCOURT pour ne citer que les séries les plus visibles.

  • paysan2
    mars 18, 2015

    Est-ce dans un souci de prévention du suicide que le CHST de Radio France a commandé la rénovation du bureau du directeur à 100 000€ ?

  • paysan2
    mars 18, 2015

    Est-ce dans un souci de prévention du suicide que le CHST de Radio France a commandé la rénovation du bureau du directeur à 100 000 euros?

  • Yves THIAUX
    mars 18, 2015

    Les salariés sont des pions ignorés, niés… Voilà le résultat ! C’est une honte totalement inadmissible !

  • BRU
    mars 18, 2015

    La solution est toute simple !!!! c’est le privé..!!!mais là il faut être solide….avec tout les avantages en moins…..

    • gosuz1
      mars 18, 2015

      @BRU : tout à fait d’accord avec vous !
      Il ne faut pas compter ses heures dans le privé même si la théorie est de 35 heures par semaine.
      Pas peur non plus de la charge de travail et des réflexions de temps en temps.
      Mais quand on a la conscience professionnelle et le respect du travail, ça ne fait pas peur …

  • Journaliste
    mars 19, 2015

    Qu’est ce que c’est que ces comparaisons stupides entre privé et public quand il s’agit de souffrance des salariés ? J’ai travaillé dans le privé et dans le public. Je me suis sentie bien mieux dans le privé. Vous voyez, j’en rajoute aussi…Et alors, qu’est ce que change mon ressenti personnel ? Rien. Un homme s’est suicidé.

  • Ben
    avril 21, 2016

    Les cadres dirigeants de La télévisions publiques sont des incapables a commencer par leur DRH Godard qui au lieu de se préoccuper de respecter la loi sur la protection des salarié n’a que de cesse de couvrir les faits du prince d’un certain nombre de monarques régionaux avec des DRH de région aux ordres, ces agissements sont indignes et repréhensibles, que fait la tutelle ? rien c’est des « potes »…
    Management toxique pour les employés, our l’antenne et donc pour les chaines, procédure de licenciement « individualisée » avec création de toute pièce de dossier disciplinaire comme a France 3 Dijon.
    Absence totale de contrôle des cadres dirigeants, copinage, corruption, négociation officieuse de contre partie en numéraire via des primes d’intéressement, trafic d’influence local par certains rédacteurs en chef…
    les dessous de france télévisions n’ont rien a envié au « panama papers »…

    quand on gratte sur les agissements de la direction à france télévision ce qui apparait est de l’ordre du cloaque…