Affaire Bygmalion: La chambre d'instruction confirme la poursuite de l'enquête.

par 1 No tags 0

patrick-de-carolis_2762

 

 

 

 

 

 

 

La chambre de l’Instruction saisie en appel par Patrick de Carolis, Camille Pascal, Bastien Millot, et les anciens dirigeants de Bygmalion, dans le chapitre France Télévisions de l’affaire « Bygmalion », vient de confirmer la procédure ainsi que l’instruction judiciaire conduite par le juge Renaud Van Ruymbeke. Arguant du statut de France Télévisions, l’ancien PDG de France Télévisions, Patrick, de Carolis, mis en examen pour « favoritisme », et son avocat, avaient tenté ces dernières semaines de réduite à néant la procédure, invoquant des fragilités juridiques. La chambre d’instruction a en décidé autrement : confirmant les mises en examens des uns et des autres et considérant qu’en l’état actuel de ce volumineux dossier il n’y avait pas d’éléments nouveaux autorisant une annulation, les magistrats ont ordonné la poursuite de l’enquête en cours.

0
1 Comment
  • viviane m
    juillet 2, 2015

    Pur l’affaire Bygmalion, nous attendons depuis 6 mois la transmission au conseil constitutionnel du pan dépassement de campagne de Sarkozy de 80% qui devrait conduire à l’inégibilité et une pénalité de 18,5 millions. Il s’agit ni plus ni moins qu’une tentative d’usurpation de la place de Président de la République. C’est à dire un coup d’état. Etant donné qu’il est inutile de cherché les responsabilités, le candidat étant responsable de ses comptes, je n’arrive pas à comprendre que ce pan du dossier ne soit pas encore traité.