France 3 passe à la trappe une interview du président (supposé) de l’assemblée des musulmans de Corse

par 1 No tags 0

rachid-birbach

 

 

 

 

 

 

 

Interrogé sur France 3 le 27 décembre dans le cadre des événements survenus en Corse, le supposé président de l’assemblée des musulmans de corse, Rachid Birbach a vu son interview retiré du Replay de la chaine et ce à la demande de la présidence de France Télévisions. Impossible depuis de retrouver en effet sur le site de France 3 les propos de celui qui pointait du doigt sur le plateau du Soir 3, le journal de la chaine, les agissements d’individus aucunement représentatifs, selon lui, de la communauté qu’il disait défendre.
Mais c’est non seulement l’interview de cet imam controversé qui a disparu du site, mais l’édition complète du journal qui l’abritait ce soir-là. Prise à l’initiative du directeur de cabinet de Delphine Ernotte, Stéphane Sitbon-Gomez, cette décision est néanmoins  quelque peu incompréhensible au vu des propos de Rachid Birbach qui n’avaient rien de provocateur. Invoquant le fait que cet iman, souvent mis en cause par le passé, n’était aucunement représentatif de la communauté musulmane de France et que ses déclarations risquaient de provoquer de vives réactions, voire une plainte, de la part de l’Union des Organisations Islamiques de France, le « dircab » d’Ernotte a passé une soufflante à la direction de la rédaction de France qui a été sommée de passer à la trappe ce JT de fin d’année.

0
1 Comment
  • buy more followers on soundcloud
    avril 27, 2016

    Virtually all of what you claim is supprisingly accurate and that makes me ponder why I hadn’t looked at this in this light before. This particular piece truly did switch the light on for me as far as this specific subject matter goes. However there is 1 point I am not necessarily too comfy with and while I try to reconcile that with the actual central idea of your point, permit me see just what the rest of your visitors have to point out.Well done.