Envoyé Spécial va disparaître de la grille de France 2

par 7commentaires No tags 0

1995868-8000085

 

 

 

 

 

 

C’est un tsunami qui balaye l’information de France 2. Après l’arrêt du rendez-vous politique présenté par David Pujadas, Des paroles et des actes, le directeur de l’information de France Télévisions, Michel Field, a pris la décision de supprimer le magazine Envoyé Spécial, l’un des rendez-vous pourtant les plus emblématiques de la chaîne, créé le 18 janvier 1990. C’est ainsi que ce magazine animé par Guilaine Chenu et Françoise Joly, qui l’animaient depuis janvier 2001, va passer à la trappe, sans que l’on en connaisse vraiment la raison. Vieillissement du concept, volonté de rajeunir là-aussi la case, de changement et d’innovation? Mystère. Toujours est-il que tel un château de cartes que l’on balayerait d’une pichenette, c’est tout l‘édifice de l’information de France 2 que l’on ébranle.

Quid de Complément d’Enquête dans ce contexte de démolition et de changement? Si aucune décision ne semble prise à l’heure d’aujourd’hui concernant ce rendez-vous, il n’est pas impossible que cet autre magazine de seconde partie de soirée fasse également les frais de ce vaste mouvement de réorganisation, sans que  l’on sache quelles équipes, quels (les) journalistes, seront appelés demain pour incarner la suite, à défaut d’un véritable renouveau.

0
7 Comments
  • Hubert Bonisseur de la Bath
    mars 21, 2016

    Franchement, ça faisait un moment que je ne comprenais plus l’intérêt de cette émission, pourtant loin de faire partie des pires.
    C’est triste pour ceux qui ont connu la case (et les reportages) à ses débuts mais espérons que France 2 saura se renouveler. On a besoin de magazines d’infos de qualité. Envoyé spécial n’était hélas plus à la hauteur du rendez-vous. Une lente agonie de dix ans.

    Pour leur futur rendez-vous, j’espère que France 2 changera la direction du magazine. C’est elle qui n’a pas su se renouveler, alors aidons-les.

    En revanche Complément d’enquête n’est pas encore fini. A en juger par la concurrence ils savent encore être pertinents.

    • golip
      mars 22, 2016

      @Hubert Bonisseur de la Bath : entre ça et des paroles et des actes, ça sent à plein nez la repris en main perspective 2017.
      Manoeuvre dérisoires pour des émissions qui font en moyenne 1 à 2 millions de personnes. Le net est là, l’information alternative partout ; ils sont cuits.
      Car la probabilité que les journalistes de France TV et autres réapprennent leur métier, informer et ne faire qu’informer, tant qu’à faire contre les puissances toxiques de ce monde, et bien elle est égale à zéro.
      c’est l’histoire d’une petite caste au bord du gouffre.

      voyez l’express : presque plus de journaliste ; boite divisée par 2, etc
      presque tous les médias traditionnels sont ainsi.

  • MauriceCURIE
    mars 21, 2016

    SAYS WHO ? Qui dit ça ? Qui pense émettre une vérité incontournable parce qu’il l’a décidé ?
    Elle est bien bonne, celle-là !!
    (Qu’on n’avance pas l’argument convenu « Et la liberté d’expression ? », j’opposerais qu’asséner un argument massue pourquoi pas, mais en mettant les formes du genre : m’est avis que… OU je dirais que… OU il m’avait semblé que…)

  • Mathieu
    mars 22, 2016

    Madame Ernotte voulait en terminer avc « l’homme blanc de plus de 50 ans » à France Télés.
    … C’est pour cela qu’elle recrute Michiel Field à l’information … mais comme il est du bon côté idéologique du manche …

  • Aenema_74
    mars 22, 2016

    Reconnaissons que la qualité de l’émission était plus qu’en baisse depuis déjà quelques années.

    Plus qu’un magazine d’information, cela ressemblait davantage à un magazine de consommation…

  • Danino92120
    mars 22, 2016

    Quel incroyable symbole : le même jour, nous apprenons à la fois la disparition d’une émission, certes pas forcément parfaite, mais intelligente et qui donnait du grain à moudre à nos intelligences pour nous permettre de mieux appréhender le monde. Et simultanément, nous assistons, impuissants et démunis, à un nouvel assaut de la barbarie contre notre civilisation, cette fois-ci en terre bruxelloise. Bien évidemment, ces dramatiques événements colportent dans leur sillage, sur les réseaux sociaux, leur lot de commentaires plus ou moins sensés sur ce qu’il conviendrait de faire pour réduire le terrorisme et éliminer cette menace. Des commentaires émanant bien souvent de gens pour lesquels le monde est simple, le monde est binaire, en noir et blanc, avec l’affrontement du bien contre le mal. Et pourtant… parce que justement, le monde n’est pas uniquement en noir ou blanc, des émissions telles qu' »Envoyé spécial » demeurent indispensables. Puissent les responsables de France 2 s’en rendre compte à temps, et prendre la mesure de leur mission de service public. Mais sans doute suis-je utopiste…

  • Banju
    mars 22, 2016

    Ben voyons … allez !!!! trouver nous des émissions pour que l’on puisse ne se focaliser que sur les  » pubs »
    Nous ne sommes pas tous des  » bourrins » enfin , j’ espère !
    Bravo pour la mise en place d’ une méga MANIPULATION