TNT: les raisons qui poussent Matignon à écarter le canal 23 pour la chaîne d’infos de France Télé

par 1 No tags 0

 

PARIS : Pascal Houzelot

 

 

 

 

 

 

 

Faut-il lire l’avenir de Numéro 23 cette chaine mise au ban par le CSA et dont l’avenir est suspendu à un avis du Conseil d’Etat- dans le marc de café de France Télévisions? Réponse: Oui

Explication. Le lancement à l’automne de la chaine d’infos du groupe public voit ses dirigeants lui chercher depuis des semaines, en liaison avec l’Elysée, dont c’est la marotte, un point d’ancrage sur la TNT. Du côté du CSA, comme du gouvernement, trotta un temps l’idée d’aller squatter la fréquence 23 occupée de fait par Numéro 23, puisqu’il semblait écrit qu’encalminé et voué aux gémonies par la terre entière ou presque son fondateur, Pascal Houzelot, n’avait plus que ses yeux pour pleurer. Or ce matin dans les colonnes du Figaro, le directeur de l’info de France Télévisions, Michel Field nous sort de son chapeau une fréquence 27 : inexistante à ce jour, celle-ci sortirait d’un Triangle des Bermudes né du réaménagement prochain de la bande de fréquences de la TNT en HD. Pas question en effet de toucher à France O, sauf à vouloir mettre le feu aux départements ultra-marins. Et pas plus à France 4, cette chaine jeunesse qui n’en a que le nom , dont on ne comprend toujours pas la fonction, mais à laquelle France Télés ne veut pas toucher.

Or si les cabinets de Manuel Valls à Matignon et d’Audrey Azoulay au ministère de la Culture penchent sur cette solution 27, c’est parce qu’ils ont la conviction que le Conseil d’Etat a de très fortes chances d’annuler la décision du CSA concernant Numéro 23. Et de remettre par là-même en selle son propriétaire. Les services de la Direction générale des médias et des industries culturelles du Premier ministre, (DGMIC), qui ont examiné la question sous toutes ses coutures juridiques sont arrivés à la conclusion que Pascal Houzelot devrait non seulement survivre à cette tempête, mais retrouver les rênes d’une chaine dont l’abrogation de l’autorisation de diffusion avait été décrétée le 9 décembre 2015. Une pierre tombale pour son fondateur en passe de s’entrouvrir.

0
1 Comment
  • johan25
    mars 21, 2016

    Comme France 0 a obtenu d’émettre en HD mais n’a pas nécessairement les moyens techniques de produire de la HD, la laisser en SD laisserait la place à une fréquence SD pour France TV Infos!
    Lors des évolutions futures prévues aux alentours de 2020 avec des taux de compression plus performants par multiplex il sera possible de diffuser les 2 en HD.