Affaire des audiences gonflées de Fun Radio: Descente de police à RTL

par 1 No tags 0

1241434-jean-paul-baudecroux-pdg-paris-le-950x0-1

 

 

Les dirigeants du groupe RTL-Fun radio  ont eu la désagréable surprise de voir débarquer hier dans leurs locaux parisiens, rue Bayard, une escouade de policiers. Ces derniers intervenaient à la demande du patron de NRJ, Jean-Paul Baudecroux, qui accuse depuis quelques semaines la benjamine musicale du groupe RTL, Fun Radio, de gonfler son audience en demandant à ses auditeurs de mentir aux enquêteurs de l’institut Médiamétrie sur leurs habitudes d’écoute.

Rejoint par les dirigeants d’Europe 1 et de RMC, – qui s’estiment également pénalisés- le patron de NRJ, (photo) entend faire toute la lumière sur cette affaire grand-guignolesque. S’il a déjà obtenu gain de cause, – Médiamétrie ayant décidé d’exclure Fun Radio de sa prochaine vague d’étude, prévue pour la mi-juillet- il veut que l’enquête prenne maintenant un tour judiciaire et que les fins limiers dépêchés rue Bayard débusquent les auteurs de cette intolérable braquage de parts de marché.

D’où cette descente de police grotesque au siège d’une station où l’activisme du dirigeant de NRJ, ( un patron de moins en moins « fun »), fait de moins en moins rire. A l’heure qu’il est, aucune garde-à-vue n’a été décrétée et Fun Radio continuait d’émettre…

0
1 Comment
  • César Abipu
    juillet 4, 2016

    Seuls les auditeurs de Fun Radio entendent les appels lancés par la radio en question donc en quoi ce serait un mensonge ? En faisant ça contre Fun, elle reçoit la plus grosse publicité du siècle car elle est citée partout et du coup, que vont faire les français ? Écouter Fun pour avoir plus d’infos sur le sujet.