Pourquoi Albin Michel n’a pas voulu du livre de son auteur-maison, Patrick Buisson

par 0 No tags 0

 

livre-patrick-buisson-1_5707629

C’est dans le secret le plus total que les extraits du dernier livre de Patrick Buisson, La Cause du peuple, L’histoire interdite de la présidence de Nicolas Sarkozy, ont été négociés avec l’hebdomadaire l’Express, sans même que les équipes des éditions Perrin, maison à l’origine de la publication de cette charge contre l’ancien locataire  de l’Elysée, aient été averties. Le choix de cette maison d’édition par l’ancienne éminence grise de Nicolas Sarkozy est l’épilogue d’un feuilleton épique. Historiquement publié chez Albin Michel, l’idéologue d’extrême droite a spectaculairement changé de maison, après que son ancien éditeur ait finalement décliné ce dernier ouvrage, un livre  promis pourtant à un très grand succès en librairie: pas moins de 200 000 exemplaires, au bas mot, selon les prévisions de Perrin.

C’est au terme d’un débat tendu en interne que les dirigeants d’Albin Michel ont finalement récusé ce livre. La raison principale : l’image même d’une maison édition dans les linéaires duquel l’on trouve déjà les récents ouvrages d’Eric Zemmour et de Philippe de Villiers. Estimant qu’ajouter Patrick Buisson à cette liste d’éminents pamphlétaires risquait d’abîmer l’image d’Albin Michel, de transformer cette prestigieuse maison en une officine de la droite extrême, certains des cadres d’Albin Michel auraient milité pour que Patrick Buisson disparaisse cette-fois-ci  de ses catalogues. Il n’en fallait pas plus pour que Benoît Yvert, le patron de Perrin, s’enfonce dans la brèche et aille convaincre celui qu’il connaissait bien pour l’avoir croisé, à maintes reprises, dans les coulisses de la chaîne Histoire, où Patrick Buisson officie. Joli coup.

Mais c’est un autre éditeur, le PDG du groupe EDi8 ( Plon-Perrin-Presse de la Renaissance), Vincent Barbare,  qui a orchestré au sommet cette opération. Inconnu du sérail il y a encore trois ans, cette figure montante du métier a radicalement transformé ce groupe, aujourd’hui la propriété de l’espagnol Editis. Le choix de Buisson par cet éditeur est d’autant plus cocasse que c’est au sein même de son propre groupe, chez l’une de ses maisons, Plon, qu’a récemment été publié le dernier ouvrage de Nicolas Sarkozy, La France pour la vie. Buisson et Sarkozy sous le même toit, voilà qui ne manque pas de piment ! On attend avec impatience le prochain Salon de livre à Paris et le spectacle d’un Patrick Buisson et d’un Nicolas Sarkozy signant sous la même bannière -celle d’Editis-, à quelques mètres l’un de l’autre, leurs ouvrages respectifs.

0

Comments are closed.