Condamné dans le volet télé de l’affaire Bygmalion, Patrick de Carolis fait appel

par 0 No tags 3

affaire-bygmalion-patrick-de-carolis-condamne-a-cinq-mois-de-prison-avec-sursis

 

L’ancien PDG de France Télévision Patrick de Caro­lis et l’ex dirigeant de Bygmalion, Bastien Millot, tous deux soupçonnés de favoritisme dans le cadre de l’af­faire Bygma­lion, ont écopé de cinq mois de prison avec sursis et d’une amende d’un montant de 25 000 euros. Ils devront en outre indemniser les syndicats qui s’étaient portés partie civile, à hauteur de 35 000 euros. Cette sanction fait suite à une procédure ouverte au printemps 2014, époque à laquelle la presse évoquait le versement à Patrick de Carolis d’une somme de 120 000 euros de la part de Bygmalion, via sa société Patrick de Carolis Consulting et Participations. La justice a vu dans ces sommes versées un geste de favoritisme caractérisé, le tout au mépris des règles de mise en concurrence. Patrick de Carolis a décidé de faire appel de la décision .

3

Comments are closed.