De PPDA à Elkabbach: C-News en ordre de marche.

par 0 , , , , 0

 

ppda

 

Trois ans, c’est le temps que se donne l’équipe dirigeante de C-News, incarnée par Serge Nedjar, pour rétablir les comptes d’une chaîne durement atteinte par la crise de 2016. Claudicante depuis le départ de quelques 80 journalistes, la chaîne tout-infos du groupe Canal + fait peau neuve dès lundi. Nouvelle signalétique, nouveaux visages, nouvelle ligne éditoriale…l’enjeu est pour ainsi dire décisif pour cette chaîne distancée par BFM TV et challengée par LCI, qui ambitionne de reconquérir téléspectateurs et chiffre d’affaires publicitaire, (aujourd’hui d’un montant de quelques 25  millions d’euros). Ce C-News new-look entend ainsi se positionner sur le décodage, le décryptage, de l’information. Oublié le « hard news » et ses flashs haletants, qui sont la marque de fabrique de BFM TV: la benjamine du groupe Canal +, qui conserve néanmoins sa spécificité première (celle d’informer son public à  quart d’heure fixe) va proposer une information commentée, scannée, décortiquée, par un panel de consultants venus de tous horizons.

Têtes d’affiches de C News: Pascal Praud, Patrick Poivre d’Avror, Jean-Pierre Elkabbach, Laurence Ferrari, Audrey Pulvar, Rachid Arhab et Marc Menant. Transfuge d’Europe 1, JPE assumera l’interview  politique du matin, à 8h05. Quant à PPDA, outre une émission littéraire, baptisée Littérature, qu’il animera chaque vendredi, à 18 heures, il participera, par ailleurs, à un rendez-vous de débat sur l’actualité de la semaine écoulée, avec l’ancien journaliste de France 2 et membre du CSA, Rachid Arhab. C News, qui conserve Le Grand rendez-vous, diffusé le dimanche en partenariat avec Europe 1, devrait voir sa grille s’étoffer, s’enrichir, au fil des semaines et par petites touches. Ainsi de Jean-Marc Morandini, dont on annonce le retour à l’antenne, (pour une émission sur les médias), à compter du mois de juin. Une fois qu’il ait purgé son affaire.

 

 

 

 

 

0

Comments are closed.