L’illustre photographe, Peter Beard, au cœur d’une bataille judiciaire avec un autre photographe de renom, Patrick Amory: l’auteur de la photo de Mitterrand sur son lit de mort

par 0 No tags 5

 

Peter-Beard-lznjk13eqr2awudhgytpcqkeatyqy410f82kisq3k8

 

L’artiste et photographe américain, mondialement connu, Peter Beard, vient d’inscrire son nom à la chronique judiciaire, à l’occasion  d’un procès qui l’a opposé à un autre photographe de renom, Patrick Amaury. Celui-là même auquel on doit le célèbre cliché de François Mitterrand sur son lit de mort, publié en son  temps dans les colonnes de Paris Match.

Aujourd’hui âgé de 79 ans, Peter Beard, qu’Andy Warhol décrivait comme «   l’un des hommes les plus fascinants de la planète, un Tarzan moderne… » a réalisé une œuvre colossale, faite de collages photographiques et de livres d’une richesse incroyable, au cœur desquels on trouve, depuis une demi-siècle, l’animal et la nature africaine. Depuis l’enfance, ce bourlingueur – qui navigue, avec femme et enfant, entre New York et Nairobi- nourrit une passion jamais éteinte pour les animaux, auxquels il s’associe dans ses fameux autoportraits : torse nu avec un lémurien sur l’épaule, le nez escaladé par un lézard gecko, ou encore le corps enchassé par un crocodile… Depuis l’enfance, cet homme, familier de Dali et connu comme le loup blanc aux quatrte coins de la « planète peole », nourrit depuis son enfance une passion pour les animaux auxquels il s’associe dans ses autoportraits: celui où on le voit allongé au bord du lac Rodolphe, à moitié englouti par un crocodile, reste naturellement la plus célèbre.

D4912783r

Une gueule à la Peter O’Tool, l’icône de Laurence d’Arabie, des allures de baroudeur et une vie de roman, ce poète amoureux du Kenya, où il possède une propriété à Hog Ranch, depuis le milieu des années 60, est à la tête d’un fond photographique considérable. A l’origine de sa  trajectoire, la lecture du chef-d’œuvre de Karen Blixen, Out of Africa, un auteur avec lequel il s’est lié d’amitié, jusqu’à sa mort en 1962. Mais c’est avec The End Of The Game, son premier livre, sur le déclin des éléphants, que Peter Beard s’est fait connaître, avant de publier Eyelids Of Morning, un ouvrage au cœur de son œuvre sur les crocodiles et les hommes.

PHOT-PetBeard-500-H-1

Ce sont ainsi des milliers de clichés que Peter Beard  a réalisé tout au long de sa vie. Confiée le plus souvent à des galeristes new-yorkais, cette œuvre s’est retrouvée disséminée. Et un grand nonbre d’entre elles, non vendues, n’ont pas été restituées à son auteur : l’origine de l’affaire qui nous occupe.

Peter Beard  et Patrick Amory se sont liés d’amitié lors d’une exposition de polaroids géants réalisée par l’artiste au Centre National de la Photographie, en 1996. Les deux hommes ont entretenu d’étroites relations pendant plusieurs années. Ainsi, Patrick Amory s’est rendu au Kenya, dans la propriété de Peter Beard, à l’invitation de ce dernier, en 1998.  Ils avaient alors le projet commun de rédiger un long article pour Paris Match sur l’art masaï. Les relations entre Patrick Amory et Peter Beard se sont ensuite distendues à partir du début des années 2000.

Blood-44641-1024x743

Fin  l’année 2007, Peter Beard a connaissance de ventes d’un grand nombre de clichés, qui lui sont attribués, organisées par Patrick Amory. C’est ainsi qu’il découvre en octobre 2007, aux domiciles de certains collectionneurs, des œuvres acquises par son ami. Mais dont il va immédiatement contesté l’authenticité, affirmant que sa signature a été imitée. C’est dans ce contexte que Peter Beard a déposé le 6 juin 2008 une plainte pénale, avec constitution de partie civile, dénonçant des faits de contrefaçon de son œuvre qui mettent alors directement en cause Patrick Amory. Le 30 septembre 2008, le Parquet ouvret une information judiciaire. Le 25 novembre 2008, l’œuvre « I’ll write whenever I can » a été saisie au domicile d’un particulier. Et le 1er décembre 2008, ce sont 90 photos qui sont saisies au domicile de Patrick Amory, lui-même. Lequel est mis en examen le 9 juin 2011. Il a été renvoyé depuis devant le Tribunal correctionnel et lourdement condamné.

5

Comments are closed.