Médias: la galaxie Macron

Jour après jour le cercle des communicants et des personnalités évoluant dans le monde des  médias, entourant Emmanuel Macron, s’agrandit. Coach, porte-parole, scribe, communicants…C’est un aréopage hétéroclite qui s’insinue dans le sillage de celui à qui les sondages créditent 20% des suffrages au premier tour de la présidentielle. Et l’engouement qu’il suscite au sein d’une partie de l’opinion se retrouve dans l’univers des médias, et pas seulement, où beaucoup l’ont rejoint.

Revue de détail.    

 

 

ELLE

Laurence Haïm

L’ancienne correspondante de Canal+ et d’ITELE à Washington est la première à avoir officialisée son ralliement. Figure du métier, cette journaliste a notamment mis son carnet d’adresse américain au service d’un candidat qui devrait effectuer un voyage aux Etats-Unis, d’ici au premier tour de la présidentielle. Laurence Haïm, qui connait par ailleurs très bien le personnel médiatique français, joue pour Emmanuel Macron un rôle de démineuse et de poisson pilote.

 

 

Fort

Sylvain Fort

Normalien passé par le cabinet DGM conseil, Sylvain Fort supervise désormais la communication. Cet agrégé de lettres classiques, passé  par la direction d’une banque (BNP Paribas), a fondé sa propre agence de communication, avant de tomber dans le bain de la politique aux cotés d’un Emmanuel Macron, dont il organise, en liaison direct avec journaux et télés,  toutes les prises de parole.  Un homme clé appelé à occuper les mêmes fonctions à l’Elysée. Si d’aventure….

 

 

Bernard Mourad

La quarantaine (41 ans), un diplôme d’une grande école (HEC) dans la poche et déjà une longue carrière dans la banque d’affaires (chez Morgan Stanley) : Bernard Mourad est un ancien affidé du patron d’Altice, propriétaire de SFR et de Next Radio, Patrick Drahi, dont il a dirigé la branche Médias, (dont le Groupe Express). Cet homme cultivé, à l’entregent solide, a pour première particularité de ressembler étrangement à celui qu’il a rejoint. Même génération, même corpus, mêmes appétences…Archétype du haut fonctionnaire véloce,  Bernard Mourad est aujourd’hui l’un des homme clé du système Macron.

 

 

Zarader-Robert4

Robert Zarader

On l’a quitté chez Hollande, le voilà maintenant chez Macron. Cet ancien « gaucho », compagnon de combat de Julien Dray et familier du toutim socialo, est d’abord un grenadier de la première heure du chef de l’état. C’est à cet homme au zézaiement discret que François Hollande avait confié le volet lobbying politique et communication lors de la difficile campagne des législatives d’après 21-avril 2010. Celui qui a pour coutume de se définir comme un «ac-campagnateur» œuvrait depuis dans l’ombre de François Hollande dont il était, à Elysée, l’un des visiteurs du soir. C’est à Robert Zarader que l’on doit le slogan de campagne d’Emmanuel Macron, « La France en marche ! » Bien qu’il s’en défende, ce conseiller habile, d’une grande sobriété, est de ceux qui ont mis par ailleurs en piste Delphine Ernotte pour la présidence de France Télévisions.

 

Erik Orsena 

Avec Erik Orsenna – Emmanuel Macron pioche dans la Mitterrandie. Les deux hommes, qui se sont rencontrés au sein de la commission Attali, ont noué depuis de profondes relations. L’écrivain et ancien conseiller (et scribe) de François Mitterrand s’est également rapproché, il y a quelque années de cela, de Brigitte Macron. A l’invitation de laquelle il est allé plancher devant ses élèves, quand elle enseignait à Saint-Louis de Gonzague (Paris). Quel peut être son rôle dans la galaxie Macron? Celui d’un homme de lettres au vernis indiscutable, parfaitement au fait  des arcanes du monde des arts et de la culture, qui devrait mettre sa plume au service du candidat.

 

 

LAURENT_FONTAINE

 

Laurent Fontaine.

Un bateleur au pays des cols blancs. Disparu des antennes depuis un bail, l’ancien animateur de TF1 s’est transformé en coach pour une brochette de politiques, auxquels il dispense quelques artifices ou  ficelles. Un certain nombre de parlementaires sont ainsi passés entre les mains de celui qui a  marqué l’histoire de la télévision grâce à son célèbre duo avec Pascal Bataille. Aujourd’hui, c’est à l’entourage d’Emmanuel Macron, appelé à défendre le programme et l’image de leur champion sur les tréteaux de télé, que Laurent Fontaine prodigue des conseils.

Exclusif-Emmanuel-et-Brigitte-Macron-vacances-en-amoureux-avant-l-offensive

Michèle Marchand

Elle est l’éminence grise de la presse people, la première sous-traitante d’un marché sur lequel elle règne sans partage. Elle est soupçonnée, ce dont elle se défend farouchement, d’être à l’origine des révélations de Colser  Closer concernant la liaison de  François Hollande avec Julie Gayert. Experte et discrète, la plus redoutable des informatrices sur la vie privée des célébrités est également une proche du couple Emanuel-Brigitte Macron. On lui doit nombre de couvertures de magazines consacrés ces derniers mois au candidat et à son épouse. Cofondatrice de Purepeople, le premier site pure player sur la vie des célébrités, (aujourd’hui propriété de Marc Ladreit de Lacharrière), Michèle Marchand joue un rôle non négligeable dans la construction (et la protection) de l‘image du Macron candidat.

0

Comments are closed.