Penelope et le Daily Telegraph: François Fillon pris en flagrant délit de mensonge

par 0 No tags 1

téléchargement (1)

 

François Fillon s’en est pris vivement, hier, aux médias, qu’il accuse d’avoir torpillé sa campagne. Au cours de sa longue intervention, l’ancien locataire de Matignon a notamment ciblé France 2 et l’équipe d’Envoyé Spécial. En cause, la diffusion d’extraits d’une interview accordée en mai 2007 par Penelope Fillon au Daily Telegraph : un entretien dans lequel l’épouse du candidat à la présidentielle affirmait n’avoir « jamais été l’assistante » de son mari alors député. A la tribune, François Fillon s’en est donc pris à Elise Lucet et sa rédaction, indiquant que les propos de Penelope, son épouse, avaient été tronqués, sortis de leur contexte. Et que de surcroit, la journaliste britannique qui avait réalisé cet entretien ( Kim Willsher), l’avait personnellement joint au téléphone, lui et Penelope, pour lui dire combien elle avait été choquée par le détournement de ce sujet.

 

« Faux !» a répliqué la journaliste du Daily Telegraph, jointe par plusieurs médias français. Ulcérée par les affirmations de François Fillon, la reporter a voulu préciser que l’extrait diffusé par France 2 n’avait été en rien tronqué. Et qu’à aucun moment, il y avait eu contact téléphonique avec le couple Fillon.

 

Voilà qui fait désordre et qui interroge sur la véracité des autres affirmations ou dénégations de ce dernier durant ce point presse. Elise Lucet et Michel Field, de  leurs côtés, n’ont pas manqué de réagir devant la mise en cause de France 2 : une chaîne, un groupe, avec lequel l’ancien Premier ministre et candidat à la présidentielle, entretient des relations pour le moins polaires. La rédactrice en chef d’Envoyé Spécial et le patron de l’info de France Télévisions ont tenu à saluer le travail des journalistes de la chaîne.

 

 

 

1

Comments are closed.