Macron dévisse dans les sondages: Un président trop vu et pas assez entendu

par 1 No tags 1

Exclusif-Emmanuel-et-Brigitte-Macron-vacances-en-amoureux-avant-l-offensive (1)Brigitte-Macron-en-couverture-du-magazine-Elle_exact1024x768_pvf_macron_vsd_9258 (1)

 

 

La fulgurante chute d’Emmanuel Macron dans les sondages interroge. Pour quelles raisons celui que les français plébiscitaient il y a encore deux mois s’était-il effondré, au point d’enregistrer la baisse de popularité la plus soudaine pour un Président fraichement élu sous la Cinquième République ? Faut-il invoquer quelques promesses non tenues, des revirements, des renoncements, dans son programme de réformes? Faut-il mettre cette dégringolade sur le compte des maladresses à l’Assemblée d’une majorité balbutiante? Ou sur la communication d’Emmanuel Macron qui depuis ses premiers pas jupitériens à l’ombre de la pyramide du Louvre déploie un soin infini à soigner la forme au détriment du fond. Ce que je pense.

On a décidément trop vu et pas assez entendu celui qui a voulu scénariser à l’excès ses premiers 100 jours à la tête du pays. Absent des plateaux et loin des micros, le nouveau locataire de l’Elysée a privilégié le récit illustré, le storytelling, confiant son image à l’une de ses familières, la journaliste et fondatrice du site Purepeople.com., Michèle Marchand.

Tout a démarré par la photo de famille (soigneusement léchée) du gouvernement prise sur les marches de l’escalier d’honneur de l’Elysée : Comme si les français attachaient une importance à ce type d’artifices…

Tout a commencé également par la photo officielle du chef de l’état : un cliché si soigneusement réfléchi et étudié, que beaucoup se sont interrogés sur son caractère égotique. Cette photo aura eu le mérite d’occuper la presse, qui s’est empressée de la décortiquer, imaginant quelques messages subliminaux.

Tout s’est enchainé, enfin, avec une succession de reportages « people » sur le couple Macron dans la presse : une avalanche.  Jusque à cette récente couverture du magazine Elle, consacrée à Brigitte, l’épouse « marketée » du susnommé.

Macron à la mer, Macron sur le Tour de France, Macron avec des joueurs de l’OM, Emmanuel et Brigitte, ici, Brigitte et Emmanuel, là…Quotidiens et magazines ont succombé à cette «Macron-mania» si méticuleusement orchestrée en coulisses par quelques conseillers en image finalement peu avisés, qui auront causé un tort infini à celui  à qui l’opinion ne pardonne pas cette surexposition tapageuse et contre-productive.

« Trop de com tue la com », a écrit Jacques Séguéla. Peu avant le 14 juillet, le même Macron avait imaginé intervenir sur Facebook en lieu et place de la traditionnelle  interview télévisée, rompant une tradition instaurée par Valérie Giscard d’Estaing. Abandonnée, l’idée eut été un gadget de plus.

1
1 Comment
  • 86Sheryl
    août 26, 2017

    I see you don’t monetize your page, don’t waste your traffic, you
    can earn extra cash every month because you’ve got high quality content.
    If you want to know how to make extra bucks, search for:
    best adsense alternative Wrastain’s tools