Harcèlement sexuel: le patron de la rédaction de LCI dans la tourmente

par 2commentaires No tags 0

1064836-businessman-touching-woman-s-shoulder

 

 

 

Il y a quelques jours de cela, j’évoquais sur cette page, des cas de harcèlements sexuel survenus à France Télévisions. Cette allégation m’avait valu un tombereau de rédactions outragées. Quelques bonnes âmes s’indignaient que je ne livre aucun noms et m’en tienne à de simples allusions explicites. Il se trouve qu’au moment où je commettais cet article aucune plainte n’était venue corroborer ce qu’un grand nombre de journalistes et de cadres dirigeants de France Télévisions et d’ailleurs savaient. Et taisaient.

Or depuis hier, une femme parle, témoigne et vient de déposer plainte auprès du Procureur de Paris. Anne Saurat-Dubois, journaliste politique à France 2, a en effet décidé d’attaquer son ancien directeur, Eric Monier. Et treize autres journalistes qui travaillent au sein de cette même rédaction racontent les pratiques et supposées dérives de celui qui dirige aujourd’hui celle de LCI.

Selon Le Parisien, l’intéressé aurait décidé de porter plainte pour dénonciation calomnieuse. Les témoignages de ces différentes femmes, qui disent avoir été harcelées par cet ancien cadre dirigeant de France Télévisions, ont été recueillis par le site BuzzFeed. Lequel  a longuement enquêté sur cette nouvelle affaire de harcèlement.  Si le récit accablant, l’enquête ne fait que démarrer.

J’évoquais dans ce précédent article l’insupportable omerta qui a entouré cet épisode et les silences d’une profession atterrée, mais complice.  Ainsi que la responsabilité de patrons de médias lents à la détente. J’évoquais également la diligence avec laquelle la présidence de France Télévisions avait discrètement réglé ce cas, décidant d’exfiltrer celui qui se retrouve aujourd’hui sous les projecteurs. Et aux manettes de la rédaction de LCI. J’évoquais enfin bien d’autres cas soigneusement confinées, bien que connues de beaucoup dans l’univers des médias. Des affaires glauques qu’il m’était et m’est toujours impossible de raconter encore une fois, sauf à livrer à la vindicte ceux qu’aucunes plaintes ne visent à l’heure d’aujourd’hui. Et à mettre dans une position délicate ou périlleuse celles qui ont choisi, par extrême pudeur ou peur, de garder tout simplement le silence. Jusqu’au jour où elles choisiront, seules, de se libérer de ce fardeau : d’apparaître au grand jour et de témoigner.

Ce que vient de faire cette journaliste de France 2.

TF1 a de son côté publié ce communiqué:

Le Groupe TF1 a pris connaissance qu’une plainte aurait été déposée pour harcèlement à l’encontre d’Éric Monier, Directeur de la Rédaction de LCI depuis 2016, pour des faits qui remonteraient à 2012 – 2013. Une instruction aurait été ouverte auprès du Procureur de la République. Eric Monier, qui bénéficie de la présomption d’innocence, a informé l’Entreprise de son intention de porter plainte pour dénonciations calomnieuses. Si les faits reprochés sont avérés, le groupe TF1 tirera toutes les conséquences de suites judiciaires consécutives à cette affaire.

 

0
2 Comments
  • Balme Patricia
    novembre 1, 2017

    Bravo Renaud, la solidarité masculine est essentielle pour toute les femmes victimes de ces sales types, réfugiés dans la toute puissance de leur pouvoir.
    Merci pour elles.
    Patricia Balme

  • Robert Dorazi
    novembre 1, 2017

    Il en va de ces personnages comme des politiciens incompétents. Quand ça commence à trop se voir ils sont mutés ailleurs avec promotion, en espérant que personne ne s’en rendra compte!