Bataille TF1-Canal+-Orange; la chaîne de Gilles Pélisson condamnée à un accord

par 1 No tags 0

tour-tf1

 

 

Après Orange, c’est au tour du groupe Canal+ d’être entré en conflit ouvert avec TF1.  En cause, chez Orange comme chez «Canal », le coût jugé exorbitant du montant de la redevance exigé par « La Une » pour la diffusion de ses chaines, (TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI et bien sûr TF1 elle-même)

 

Las de négocier avec TF1 depuis juillet 2016, les responsables de la chaîne cryptée menacent en effet de mettre fin à leurs diffusions sur leur portail, Mycanal. Interrogé par le JDD, le directeur général de Canal +, Maxime Saada, n’a pas mâché ses mots : « Le groupe TF1 profite indûment de sa puissance pour exiger des opérateurs qui diffusent ses chaines gratuites, des sommes astronomiques, à hauteur de 100  millions d’euros au total, dont plusieurs dizaines de millions pour le seul groupe que je représente. Entre nos premières discussions et aujourd’hui, suite à l’accord du groupe TF1 avec Altice, les exigences financières de TF1 ont tout simplement doublé ! » Et d’ajouter, «Nous sommes face à un chantage inadmissible de la part de TF1, qui voit un groupe puissant utiliser la force de son journal de 20H pour imposer son point de vue de manière unilatérale »

 

Le climat est chaud et chacun montre donc ses muscles dans un bras-de-fer qui débouchera tôt ou tard sur un accord. Car c’est l’intérêt bien compris de TF1. La chaine n’a en effet pas d’autre choix, qui joue très gros dans cette bataille: la part d’audience cumulée sur les Box d’Orange et le portail Mycanal de la chaine de Gilles Pélisson représente près de 40% de son audience globale. Si bien qu’un divorce de «  La Une » avec ces deux groupes, que sont Orange et Canal+, aurait des conséquences plus que fâcheuses sur le plan de ses recettes publicitaires. Et donc financier.

Tout ça pour ça? TF1, qui présente des comptes 2017 dans huit jours, dans un contexte tendu sur le plan budgétaire et de ses recettes, veut réduire ses coûts tous azimuts. Et ce qu’elle va finir par obtenir et d’Orange et de « Canal » dans cette négociation commerciale, malgré les rodomontades des uns et des autres, sera toujours ça de pris.

0
1 Comment
  • Red John
    février 5, 2018

    Ou condamner à disparaitre. Il n’y pas plus de valeurs ajoutées sur les chaines de ce groupe. Hormis les fictions françaises le reste n’est pas à la hauteur d’un grand groupe comme TF1. M6 par exemple par avec sa chaine Paris Premiere innove. Sur TFX TMC TF1 séries rien de bien à se mettre sous la dent hormis de multiples rediffusions de séries vues et revues sans compter les marathons de la série les MYsteres de l’Amour.
    BArthez ça vieillit mal