Ces « photos de la honte » qui posent question

Une poupée de boue et de poussière figée dans une gangue de souffrance. Deux billes immobiles fixant l’objectif. Et dans le regard d'Omran Daqneesh, toute la sidération et le malheur d’un enfant de 5 ans sorti des décombres d’une maison bombardée et éventrée dans un quartier d’Alep en Syrie. Cette photo qui fait depuis hier ...