Aprés Bouygues, Messier et le Lyonnais, Vivendi plie bagages aux Etats-Unis et largue NBC-Universal…

L’anecdote remonte à la toute fin des années 80. Tout frais propriétaire de TF1, Francis Bouygues avait décidé de se lancer, la fleur au fusil et le chéquier entre les dents, à la conquête du cinéma américain. L’industriel qui avait créé une filiale cinéma adossée à TF1, Ciby 2000, projetait de produire aux Etats-Unis plusieurs ...