Le Paf à l’heure du « Morandini bashing »

    C’est un joli bal d’hypocrites et un spectacle ignominieux qui accompagnent la descente aux enfers de Jean-Marc Morandini, qu’une sortie de route d’une légèreté stupide et coupable est en passe d’entraîner dans le bas-côté d’une carrière à l’arrêt. Entendu 48 heures durant par la Brigade des mineurs et déféré ce matin pour être présenté à un ...