tripatouillages

par 12commentaires No tags 0

TF1 ne changera rien. Malgré les tombereaux de critiques à propos des conditions dans lesquelles La Une a mitonné une émission cousue-main pour Nicolas Sarkozy, ses dirigeants ont décidé de ne rien modifier, considérant qu’ils n’ont rien à se reprocher. Nombre de mes confrères présents lors du petit déjeuner de presse, organisé il y a un mois, à TF1, et durant lequel PPDA et les responsables de l’info de la chaîne développèrent leur projet d’émission politique, se souviennent avoir entendu « Poivre » assurer que l’invité du jour ( en l‘occurrence Sarko) n’aurait pas connaissance à l’avance des thèmes (et encore moins des questions) qui seraient abordés sur le plateau par le fameux panel de français. Depuis, on a appris qu’il en fut tout autrement avec Nicolas Sarkozy, dont l’émission fut un monument de verrouillage. Depuis quelques jours, le climat est à l’inquiétude à TF1 où ces rumeurs de bidouillage risquent de conduire bons nombre d’invités pressentis –Bayrou, Royal, Le Pen…- à décliner l’invitation. En coulisses, les dirigeants ont pris depuis leurs téléphones pour tenter de rassurer les uns et les autres. Quant à l’ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre Raffarin, Dominique Ambiel, en charge de la production de ce rendez-vous, il est, me dit-on, dans une rage folle à l’idée qu’on puisse le soupçonner de tripatouillages. Il aurait fallu sans doute se poser la question avant.

0
12 Comments