Résistance

par 4commentaires No tags 0

Combattre les idées reçues…Le rapport annuel de l’Association mondiale des journaux  vient de balayer l’une d’entre elles, selon laquelle l’explosion d’Internet et des nouveaux médias, conjugué à l’émergence de la presse gratuite, sonnerait, tôt ou tard, l’arrêt de mort des journaux payants. Et c’est l’inverse qui semble se dessiner en pointillé, puisqu’à lire ce rapport, la diffusion et les revenus publicitaires des journaux vendus en kiosque continuent de s’accroître dans le monde : plus de 515 millions de personnes achètent un quotidien chaque jour, contre 480 millions en 2002. Dans les marchés en développement, souligne l’étude, la diffusion  des journaux continue de  progresser par bonds, tandis que la presse a fait preuve, en général, d’une remarquable capacité de résistance sur les marchés matures. Enfin, selon un sondage, glissé dans cet épais document, la presse écrite resterait, aux yeux des lecteurs- qui sont également des internautes-  le média de préférence dans leur recherche d’information.

Voilà qui prend, en tous les cas, à rebrousse-poil nombre de raisonnements. Que n’avait-on entendu au début des années 70,  quand l’apparition du magnétoscope devait s’accompagner de la mort, annoncée comme  inéluctable, du cinéma en salles…Qui ne s’est jamais aussi  bien  porté. Que n’a t-on dit lors de l’avènement des « radios libres », en 1981 : elles devaient enterrer les radios de papa (RTL, Europe 1 et France Inter), lesquelles, vingt cinq ans plus tard, témoignent d’une belle vigueur. Quant à la multiplication des chaînes diffusées par satellite, elle devait sonner le glas de la télévision généraliste : on attend toujours.  

0
4 Comments
  • Seb-lyon
    juin 6, 2007

    C’est ce que j’ai toujours pensé… un médias ne chasse pas l’autre, il change le rapport que l’on a avec lui. Bien à vous.

  • Michel
    juin 6, 2007

    En fait, plus on analyse l’évolution des médias et des technologies, plus on s’apperçoit d’une constante : les nouveaux médias s’ajoutent, se complètent, se changes les uns les autres.
    En fait, il n’y a guère que l’imprimerie qui remplaca complétement le « rouleau ».
    Mais il est vrai aussi que l’adaptation de l’art et des technoligie « change » le rapport du spectateur, et par conséquence l’économie. (Exemple : le théatre avec le cinéma)

  • Donald
    avril 6, 2008

    Awesome! Ahahaha! Stop it, you’re killing me! Anyway, I’m glad I’m not the only one who thought this is great.

  • fullmetal426
    avril 9, 2008

    I’m sure it’s not true! If it was, nothing lake that would have been posted! It sounds so weird! I doubt that anyone would ever believe it!