"Rescue me" ou le révisionisme à la sauce du 11 septembre.

par 11commentaires No tags 0

 Rescue Me, qui est diffusée en France sur Jimmy sous le titre Rescue Me, les héros du 11 septembre, est une série qui met en scène le quotidien de pompiers New-Yorkais, ainsi que leurs destins partagés, depuis les attentats du World Trade Center.

Mais lundi dernier, nous rappelait ce matin sur l’antenne de France Inter, le journaliste Pierre Langlais, la chaîne avait décidé de diffuser un épisode où l’un de ses personnages principaux, interviewé par un jeune reporter, expose alors une thèse pour le moins révisionniste sur le 11 septembre…Un attentat qui selon l‘un des héros de la série, valeureux pompier de son état, ne serait qu’un « Inside Job », c’est à dire un coup monté de l’équipe Bush destiné à légitimer dans l’opinion américaine les interventions en Afghanistan et en Irak. (Ci-dessus, la vidéo).

 

Si Rescue Me n’est pas la première série américaine à oser aborder les théories les plus saugrenues et « révisionnistes » sur le 11 septembre, « elle est en revanche la toute première à les mettre dans la bouche d’un personnage positif, qui plus est, héros national », expliquait Langlais, ce matin. Le tollé a été d’autant plus important aux Etats-Unis, poursuivait ce dernier, que l’acteur qui incarne ce pompier dans la série est connu pour être dans le civil un fervent militant des thèses les plus révisionnistes sur le 11 septembre. Si bien que les producteurs de la série ont été accusés de faire la promotion d’un comédien aux convictions éminemment contestables et contestées. Mais liberté d’expression oblige, la série a été maintenue et le succès garanti. C’est ainsi aux Etats-Unis.  

Inutile de dire qu’une telle interprétation de l’histoire serait impensable en France. Et que le moindre scénariste qui se pointerait dans une chaîne avec un scénario comportant un point de vue aussi iconoclaste et provocateur ne ferait pas dix mètres. Je vous racontai la semaine dernière comment Yves Boisset s’était fait renvoyer dans ses cordes par France 2 pour avoir osé proposer un film sur la vie et la mort de Pierre Bérégovoy, film où il se proposait de défendre la thèse de l’assassinat de l’ancien premier ministre. Une vision jugée par trop révisionniste par la chaîne, même si cette thèse, fragilissime et sans réels fondements, avait fait l’objet, à l’époque, de très nombreux articles de presse. 

0
11 Comments
  • bluerider
    avril 20, 2009

    votre conclusion est effectivement trés instructive. Nous pouvons en tirer une exegèse infinie:

    Que vaut-il mieux faire? Laisser la liberté d’expression au service des citoyens qui s’expriment, et discuter a partir des faits, c’est-à-dire du fond, ou bloquer dans l’œuf toute interprétation non alignée sur la doxa officielle (ou susceptible de déboucher sur une telle interprétation)?

    Que faire en particulier concernant des faits pour lesquels ceux qui s’expriment considèrent sur la base d’un certain nombre d’informations factuelles, que la vérité n’est pas révélée à ce jour ?
    La vérité n’a pas besoin de défenseurs, sa force est qu’elle se suffit à elle même, et que tant qu’elle n’est pas établie, une lueur existe qui la réclame: Celle que tout être humain reçoit à sa naissance, et qui le fera agir pour la vérité sur son propre compte comme sur celui de ses congénères.

    Concernant les théories qui examinent un autre type de conspiration que celle qui est officiellement publiée par les 4 principaux rapports sur le 11/9 (mais aucun procès direct fiable autre que celui de Moussaoui déserté par ses propres avocats et mis en cause médicalement), les statistiques de fréquentation des sites « apocryphes » l’attestent: chaque remarque du type de celles que vous exprimez sans doute avec bonne foi ici, ne fait que renforcer les doutes d’un toujours plus grand nombre de citoyens dans le monde entier, au détriment des journalistes traditionnels face à leur lectorat déçu par ses medias, et qui les désertent.

  • bluerider
    avril 20, 2009

    Les medias ont reproché au mouvement pour la vérité son manque de sérieux. Aujourd’hui de nombreuses professions sont représentées dans ce mouvement, et œuvrent pour faire (re)connaitre les travaux d’une vingtaine au plus de chercheurs indépendants. Ainsi de political leaders for 911 truth, architects and engineers for 911 truth, lawyers for 911 truth etc… Le chimiste danois de l’Université de Copenhague Niels Harrit, vient par exemple de publier dans une revue scientifique vérifiée par un comite de lecture indépendant, les conclusions de 2 années de recherches sur les poussières du WTC. Il y a des traces d’explosif dedans. Ils attendent désormais que d’autres scientifiques leur prouvent le contraire, avec un article lui aussi expertisé par un comité de lecture indépendant.

    Ces années d’efforts, ne méritent-elles pas d’y jeter un œil critique, impartial et documenté? L’omerta devant tant de travaux approfondis va-t-elle encore continuer longtemps ?

    Depuis Mars 2006, l’association citoyenne reopen911 réclame aux journalistes officiels, ceux de magazines TV grand public au premier chef téls que COMPLEMENT D’ENQUETE, ENVOYE SPECIAL, ou CE SOIR OU JAMAIS, un vrai débat sur le fond quant à la pertinence des arguments développés par ces chercheurs indépendants, en invitant bien sûr ces chercheurs eux-mêmes, et non des représentants ou militants de base de l’association qui les promeut…

    Pourquoi leur refuser l’accès aux plateaux, et convoquer à la place des chercheurs consensuels bigots et mous que des citoyens passionnés et mieux informés qu’eux mettent en pièce sur internet en 2 clics redhibitoires (exemple: des Bazant, Bastiton, Guisnel et autres Baloche ou Mulhmann)? Si l’audimat généraliste réponds encore à ces farces sans vrai débat de fond, le même public de cet audimat sent confusément que quelque chose ne tourne pas rond (Tarnac, OGM, nocivité des ondes des téléphones, dossier du nucléaire civil, banlieues, taser – taser France qui m’a inondé de messages rassurants mal argumentés dignes d’une pub pour la lessive des années 50 suite à un post perso sur un blog!- ), un peu comme ce militaire, lu sur un blog, qui se plaignait d’un « sur-endoctrinement » concernant les attentats islamistes, qui l’a fait douter et que rien ne pourra désormais détourner de son doute… En fin de compte, pourquoi persister dans une attitude dont la raison humaine ne peut se satisfaire?

  • bluerider
    avril 20, 2009

    Concernant le 11/9, ne serait-il pas plus simple, une bonne fois pour toute, de confronter les points de vue pour de bon, sur le fond, connaissances contre connaissances, faits contre faits, et conclure le débat entre gens raisonnables (je ne parle pas des illuminés qui ne servent qu’à nourrir les accusations ad hominem de bas étage, il y en a et c’est malheureux, qui s’expriment à tort et à travers au sujet du 11/9, mais bon, pas plus qu’ailleurs finalement, et la presse devrait faire le tri plutôt que de les mettre en vedette, non ?).

    Emmanuel Todd explique (Après l’Empire, 2002) que « L’accession à la modernité mentale s’accompagne fréquemment d’une explosion de violence idéologique. Ce phénomène ne s’est pas manifesté pour la première fois dans le tiers monde mais en Europe. »

    Evidemment il rattache ensuite les attentats de 2001 à une phase de crise identique au sein du monde musulman… Mais ne serions nous pas nous-mêmes en train de vivre les soubresauts de nos crises passées, une réaction conservatrice parce que les pouvoirs vivent au final assez mal, et en ordre dispersé, la « mondialisation », notamment de l’information ?

    Les citoyens du net sont décomplexés. Ils n’ont rien fait de mal, et les mieux formés dans nos universités d’entre eux, se concentrent sur les faits, rien que les faits, qui parlent d’eux-mêmes. Pourquoi par exemple entre Michael Hess et Barry Jennings, tous les 2 à bord du WTC 7 de 9H00 à 11H00, la BBC retient-elle la description de l’enchainement des événements de Hess plutôt que celle de Jennings ?… Ce dernier est mort sur son lit d’hopital dans des circonstances non publiées malgré les demandes, en Août 2008, la veille de la parution du rapport sur le WTC7, et Hess a aidé Giuliani a rédiger son livre (Piercing the Fog of 9/11 ) et est aujourd’hui consultant/ vice-président de Giuliani Partners… Il faudrait aller enquêter sur les dessous de cette histoire, non ?

    Pourquoi les journalistes ne se posent pas ces questions, avec leurs moyens d’investigation en plus, pour commencer de répondre. En commencant par exemple pour nous francophones, là où Eric Laurent nous a laissés en 2006 avec son livre « La Face cachée du 11/9 »…. Au boulot !

  • ltb22
    avril 20, 2009

    « …Une vision jugée par trop révisionniste par la chaîne, même si cette thèse, fragilissime et sans réels fondements, avait fait l’objet, à l’époque, de très nombreux articles de presse.  »
    C’est peut-être justement pourquoi nous ne verrons jamais en France pareil « révisionnisme » : la thèse est pour le moins fragile et navigue quelque part entre saugrenu et sulfureux (sauf éléments nouveaux depuis… ou tenus secrets.)
    Il n’en va pas de même du 11 septembre dont, parmi les innombrables doutes que l’on peut nourrir (et les diverses théories), la commission d’enquête n’a toujours pas fait la lumière – rappelons juste pour mémoire que George Bush a refusé de se présenter devant cette commission sans Dick Cheney a ses côtés… et qu’il a refusé de prêter serment – ce qui suffit à faire hausser les sourcils et à reconsidérer les faits d’un peu plus près…

    En outre, l’épisode en question a été diffusé sous une présidence Obama – l’aurait-il été sous un mandat de Bush? Les derniers mois peut-être… et encore.

  • tinga
    avril 20, 2009

    S’il vous plait mr Revel, même entre guillemet, le mot révisionniste est désagréable (quoique réviser l’histoire quand elle est par trop falsifiée est un devoir), car comme le fort bien documenté Bluerider, je rejette totalement la version truquée de ces évènements.
    Merci pour la liberté d’expression sur ce blog, et que vive Internet.

  • enavanti
    avril 21, 2009

    Vraiment dommage votre position sur le 11 septembre. Je pensais avoir trouvé le blog d’un journaliste indépendant avec de vrais infos non-alignées…Mais non. Il a raison Bleurider…Juste un débat public avec les tenants et les opposants au rapport officiel et chacun se fera son opinion. Mais en France dés que l’on essaie d’avoir ce débat on est attaqué personnellement ( révisionniste, antisémite..) mais jamais sur les arguments…POurquoi avec toutes les caméras du pentagone il n’y a pas d’images de l’avion, pourquoi les chasseurs américains n’ont pas décollé…etc…

  • maximilien
    avril 21, 2009

    Encore un journaliste qui l’ouvre pour ne rien dire…
    Qui a réalisé une véritable enquête pour savoir pourquoi le pentagone n’a pas été protégé le 11 septembre 2001 ? Et je ne vous demande pas de me parler de ces journalistes qui ne cessent de répéter que les « révisionnistes » croient en l’infaillibilité supposée de la Défense aérienne américaine (ha ha ha, sont-ils bête !) alors qu’eux savent que cette défense est toute relative et soumise aux aléas des erreurs humaines… Sauf que cet argument n’en est toujours pas un, il ne fait que se rajouter à la longue liste de papiers écrits par des types qui ne font pas leur boulot.
    Saluons quand même le travail de Rue 89, non pas parce qu’il est bien fait, mais parce qu’il a au moins le mérite de rentrer dans le vif du sujet. Malheureusement, il suffit de lire le titre du dossier pour comprendre que le but des journalistes n’est pas d’essayer d’y voir plus clair, mais bien de démonter les thèses de ceux qui doutent de la version officielle. Bel exemple de ce qu’il ne faut exactement pas faire en journalisme.
    Un dernier conseil aux journalistes : préparez la doublure de votre veste, le vent va vite tourner (sortie en salle et en DVD des films « ZERO, enquête sur le 11 septembre 2001 » et « Loose change, version finalisée », vous connaissez, M.REVEL?).

  • Pierre
    avril 21, 2009

    Alors là, Revel, vous atteignez le top du n’importe quoi !!! Parler de « révisionnisme » pour le 11/9, comme lorsqu’on parle de la shoah relève au mieux de l’imbécilité, au pire d’une conspiration politico-médiatico-financière, qui interdit en France de s’interroger sur la thèse officielle qui présente tellement d’invraisemblances que 50% des américains n’y croient pas… ! 50% de révisionnistes aux EU ? Il faut tous les enfermer, voire les brûler comme des hérétiques, non ?!
    Au fait, vous pensez aussi que LH Oswald était le seul tireur lors de l’assassinat de JKF ?! Surement…

  • Bluerider
    avril 21, 2009

    A propos du tollé suscité aux USA par cette diffusion, permettez moi de douter de l’importance relative de ce tollé et de vous en avancer les raisons:

    Avez-vous des preuves factuelles qui permettent de dimensionner l’étendue de ce tollé ? Un pourcentage statistique parmi les spectateurs de cette série ? Avez-vous en face, le pourcentage de gens qui au contraire approuvent? Avez-vous des témoignages à charge et à décharge ? Avez-vous un commentaire du programmateur de la fenêtre horaire de cette série ? Avez-vous une évaluation sensible de la masse « silencieuse » des citoyens, en principe intégrée aux panels statistiques, mais dont l’absence de prise de position rend l’évaluation réelle délicate ? Je veux parler des « refusants » au sens que leur donne le sociologue de l’UNI de Strasbourg Philippe Breton (voir sur son blog) ? Avez-vous mis en parallèle les sondages de ZOGBY POLLS chaque année, commandités par l’organisation 911truth.org ? Près de la moitié (les 3/4 dans la ville de NYC) des citoyens américains doutent de la version officielle…. et vous me dites que RESCUE ME suscita un tollé ? Ou bien plutôt les medias « MSM » orchestrèrent à son sujet un tollé…. qui n’est pas forcément (à vérifier et à argumenter sur un sujet aussi sensible, non?) le reflet de la pensée citoyenne américaine du moment…. Là encore, messieurs les journalistes… Au Boulot !

    Car sinon, comment s’appelle cette attitude qui consiste à noyauter un sujet aussi sensible par des mots approximatifs, ou peut-être pire, c’est à dire inexacts, alors qu’il s’agit manifestement d’une situation sociale et politique bien plus complexe? De la désinformation. De la mystification. Roland Barthe doit se retourner dans sa tombe près de chez moi à Urt, au beau Pays Basque. De rire ou de honte, peut-être des deux… Or je tiens le métier de journaliste en haute estime, et j’aimerais que ses prétendants, sur ce sujet précis, soient à la hauteur des cris d’orfraie que les plus pleutres d’entre eux poussent, dès que des internautes passionnés se permettent comme moi ici et ils sont nombreux, d’essayer de leur montrer leur chemin, celui de la démocratie, de la justice, de la liberté, d’expression et d’opinion.

  • trius
    avril 24, 2009

    Bonjour,
    Monsieur REVEL,
    Faites donc un vrai métier de journaliste digne de ce nom, au lieu de critiquer ceux qui ne prennent pas la thèse officielle sans rigoler, si ce n’était dramatique. Il y a bien longtemps que la vérité vraie a été soulevée et qu’elle est étouffée la manipulation de grande envergure. En effet, déjà d’employer le mot révisionnisme est déjà d’avouer que vous n’avez pas du tout essayer de comprendre, d’écouter, d’entendre, tous les témoignages, enquêtes de gens très sérieux et au fait de ce qui s’est passé ( Journaliste, enquêteurs de toutes sortes, CIA, FBI, Constructeur de tour, pompiers, passants témoins, spécialistes des démolitions etc, etc… ) Il faut être complètement naif de croire à la thèse officielle. Allez donc réfléchir avec ceux qui déjà se sont penché sur cette énormité qu’on nous sert depuis 2001. Journaliste c’est quoi pour vous, répétez la thèse officielle politiquement correcte ou faire une enquête ?? Déjà, cela ne vous met pas la puce à l’oreille de savoir que dans ces tonnes de gravats, de ferraille, de feu, de poussière, etc… on a retrouvé deux passeports totalement intacts des pirates de ces avions !!!!! On n’arrête pas le progrès…..

  • Massilien
    avril 28, 2009

    wow wow WOW!!! je ne comprend pas vraiment pourquoi certains d’entre-vous s’en prennent à l’article ou à celui qui l’a pondu…car si j’ai bien tout lu, il relate juste qu’une série américaine fait état de la thèse que nous connaissons tous maintenant. L’article dit que si un tel scénario était proposé en France, son auteur se ferai allumer …
    ce qui veux un peux dire que ceux qui ont décidé de passer ça à l’écran aux USA ont eu des « couilles » sur ce coup là, pardonnez moi l’expression… à aucun moment je ne vois l’auteur de l’article se moquer de ceux qui croient à l' »inside job », comme l’ont fait trop de pseudos journaleux jusqu’à maintenant…
    Voilà l’article n’est pas (selon moi) un article sur le 11/9 mais sur la série qui à osé parler de ça… je suis le premier à dire qu’un journaliste ne fait pas son boulot quand c’est le cas…mais là pour moi c’est vous qui êtes hors sujet, cet article m’a paru très instructif, car je viens d’apprendre qu’on commence à parler de ça dans les séries américaines…et ça c’est plutôt bon signe…bientôt Horacio va arreter Bush qui sait!
    Plus sérieusement,je pense que si l’auteur de cet article n’était pas d’accord avec la thèse de l' »inside job » il n’aurait peut être pas pris la peine de relater cette nouvelle…seulement vous voulez quoi, qu’il le clame haut et fort et se fasse virer tout bonnement?! Allons ne vous trompez pas d’ennemi 🙂 sur ce bonne journée à tous 😉