Couëdel claque la porte du groupe Amaury et dénonce le "cynisme", la "brutalité" et "l'incompétence" de ses dirigeants.

noelcouedel.jpgL’ancien directeur de la rédaction et figure du Parisien, Noël Couëdel, (à gauche), qui avait été appelé en renfort par le groupe Amaury, dans le cadre de la relance des deux quotidiens du groupe, L’Equipe et le Parisien, claque la porte. Et en quels termes!

En désaccord avec la liquidation, la semaine dernière, de l’équipe dirigeante en place au Parisien et hostile au plan d’économie drastique que s’apprête à mettre en branle Marie-Odile Amaury, la propriétaire, Noël Couëdel tire sa révérence. Dans un communiqué, bref mais musclé, adressé aux deux rédactions du groupe Amaury, cet après-midi, il indique:

"A l’attention des rédactions du Groupe Amaury

Je mets fin aujourd’hui à l’ensemble de mes fonctions au sein du Groupe Amaury. Je ne peux pas en effet cautionner l’actuel retournement de ses valeurs qui fait du cynisme, de la brutalité et de l’incompétence les nouveaux repères des actuels propriétaires de nos titres. En dix-huit mois, ensemble, nous avons fait évoluer nos journaux, réfléchi à leur avenir, comblé vaille que vaille bien des défaillances. Les seules forces de l’entreprise, aujourd’hui, sont la qualité et l’implication de ses équipes. Ne l’oubliez pas ; n’abandonnez pas notre métier aux imposteurs. J’ai fait, pour ma part, de mon mieux.

Je vous quitte avec tristesse et vous transmets mon attachement, et ma confiance.

Noël Couëdel"

0
7 Comments
  • pierre11
    septembre 28, 2009

    Je ne connais pas le fond des divergences mais il faut saluer le courage et l’indépendance de M. Couëdel devant le pouvoir financier. Les successeurs et héritiers n’ont pas forcément les capacités et la compétence des parents et sans les salariés, ils ne peuvent pas grand chose. Les années qui arrivent vont surement nous le montrer.

  • Donvega
    septembre 29, 2009

    Couëdel 66 ans, totalement handicapé de l’informatique et des nouvelles technologies (il ne sait pas ce qu’est un texto) va d’échec en échec depuis 10 ans. Viré de I Télévision au bout de 2 ans, de RTL au bout d’un an, c’est un type qui vit uniquement sur une réputation acquise à une autre époque. Qu’il retourne à Larmor-Plage s’occuper du FC Lorient et du Festival Interceltique et qu’il laisse des professionnels compétents, audacieux et ambitieux s’occuper de l’avenir de la presse écrite qui mérite mieux que lui. Parce qu’elle est noble, en danger et obligée d’évoluer vers la convergence avec les supports numériques. e ce côté le Groupe Amaury a vraiment des atouts. En un an et demi, Couëdel ne s’en est même pas rendu compte.

  • insider
    septembre 30, 2009

    Tout à fait d’accord avec le email précédent.

    En 18 mois, Noel Couëdel a fait reculer de 10 ans tous les titres, viré les équipes en place pour les remplacer par des « anciens » placardisés ou mis dehors et mues par une seule qualité « l’aigreur »

    Il a anéanti tous les effort des titres pour offrir des plus par rapport à l’actualité, en ne se concentrant que sur l’actualité chaude, celle de la veille traitée et retraitée par les sites Internet la veille.

    au plaisir de ne jamais le revoir dans aucun média.

  • Renaud Revel
    septembre 30, 2009

    Votre réponse m’intrigue, car qui êtes-vous, à l’abri de ce pseudo, pour être à la fois si précis et si vindicatif? Un ancien cadre du Parisien qui estime avoir été maltraité? Un ennemi intime de l’intéressé? Un sniper de service? C’est dommage que vous n’apparaissiez pas à visage découvert…Pour le reste, votre notule frise la caricature. Car résumer la carrière de Couëdel à ces quelques raccourcis est un peu court. C’est tout simplement oublié que l’homme a fait du Parisien, dans les années 90, le meilleur quotidien français. Je me souviens de couëdel à l’époque: l’homme n’était pas branché, ne connaissait pas encore Internet, n’avait pas de portable et regardait très peu le câble et le satellite. Un ignare, vous avez raisoin, qui ne connaissait qu’une seule chose: les journaux. Pardonnez du peu mais c’est tout simplemrent le meilleur patron de presse qu’il m’a été donné de croiser dans ma carrière.

  • Martino
    octobre 8, 2009

    Réponse à « DONVEGA »,

    Cela ressemble en effet à un règlement de comptes. À itv, Couëdel (« totalement handicapé de l’informatique et des nouvelles technologies »), il y a dix ans, était le premier à publier quotidiennement un blog !
    Il est parti – certes très vite – de Itv au moment de la guerre Lescure-Messier (fusion Vivendi).
    Quant à vos propos minables, sur Larmor-Plage, le FC Lorient, le Festival Interceltique, etc… Il démontre que la bêtise parisianniste qui vous anime n’a pas de limite (à moins qu’elle ne cache un provincial repenti ?).
    Enfin, si le « Groupe Amaury a vraiment des atouts », il reste que le secteur de la presse (non électronique) accuse de graves dysfonctionnements.

    Je rejoins Renaud Revel pour les deux premiers posts. Tout cela ressemble à un règlement de compte personnel…

  • Alonzo Kaeser
    octobre 19, 2011

    That was sort of inspiring! Completely unpredicted. Now I am aware what I am heading to do tomorrow

  • Albertha Yehle
    novembre 2, 2011

    WOW they are such beautiful photos Anel