Denisot décroche Sarkozy, qui s’invite où on ne l’attend pas: sur Canal+

par 9commentaires , , 0

 


00755146-photo-michel-denisot-et-nicolas-sarkozy-sur-le-plateau-du-grand-journal-de-canal-1er-mars-2006.jpg

Nicolas Sarkozy  pratique comme peu l‘art du contre-pied. Voilà des mois qu’on le disait remonté comme une pendule contre Canal+, où le « Zapping », les Guignols de l’Info et le Petit Journal de Yann Barthes font office de repoussoirs. Mais voilà qu’il choisit cette chaîne pour y parler, ce soir, écologie et environnement !
L’entretien, enregistré à l’Elysée, sera diffusé à 19h30 et c’est Michel Denisot qui en sera le récipiendaire. Les deux hommes se connaissent de longue date. Longtemps Nicolas Sarkozy  a fréquenté les loges du Parc des Princes, quand Michel Denisot tenait les rênes du PSG.

Depuis les deux hommes se parlent et se croisent de temps à autre. Tandis qu’à l’Elysée, le producteur du Grand Journal et fidèle de Michel Denisot,Renaud Le Van Kim, réalise les entretiens télévisés officiels du chef de l’Etat: ce qui a sans doute facilité la négociation qui vient d’aboutir.

Mais la relation Denisot-Sarkozy remonte loin : ils ont commis ensemble un ouvrage, publié en 1995, intitulé « Au bout de la passion, l’équilibre ». Ce livre de campagne scella l’amitié entre les deux hommes, même si cette relation connut quelques ratés et une période de net rafraîchissement. Nicolas Sarkozy prit, en effet, ses distances avec le journaliste lors de l’élection  de Jacques Chirac en 1995. L’ancien ministre d’Edouard Balladur n’avait pas apprécié, à l’époque, que Michel Denisot ne s‘engage pas plus explicitement à ses côtés au moment où la bataille faisait rage entre chiraquiens et balladuriens.

Depuis, de l’eau est passé sous les ponts, l’épisode a été oublié. Et Nicolas Sarkozy, en « pro de la com’» a choisit l’un des rendez-vous phare de la petite lucarne pour atteindre un public plus branché et plus en phase avec la thématique « écolo» une cible, faite de cadres sup’ et moyens et de " bobos", plus proche de coppenhague que ne le sont les bataillons de ménagères-de-moins-de-50 ans de TF1.  
 

0
9 Comments
  • anderea
    décembre 16, 2009

    il peut lui passer cette chanson mdrrr

    http://www.lachansondudimanche.com/2007/12/01/s02e11-super-pouvoir-dachat.html

    l Elysèe Carla et Nicolas invitent une classe du pays basque (SO) ;des élèves beaux propres etc…ils auraient pû inviter une classe défavorisée .^_^

  • Edel
    décembre 16, 2009

    Très bonne analyse, comme souvent 🙂

  • Martino
    décembre 16, 2009

    Quand certains disent que Canal+ est (aujourd’hui) une chaîne gauchiste… Cela fait sourire. Même les guignols se sont rangés et leurs auteurs les plus talentueux s’en sont allés voir ailleurs.
    Tout Canal est occupée ? Non,Groland, qui résiste encore et toujours…

  • flouage
    décembre 16, 2009

    On n’est jamais si bien servi que par soi-même…

    Je regarde Sacrée soirée sur TF1 et je note 3 petites choses :

    . On nous présente Madonna dans des archives (elle n’a jamais participée à Sacrée Soirée mais à des émissions spéciales présentées par M foucault)

    . On nous présente 2 artistes : Amaury Vassili et la comédie musicale Zorro… Sauf que tous les 2 sont produits par le producteur de Sacrée Soirée : Gérard Louvin (pub gratuite)

    . Et enfin, l’animateur ne se gène pas pour faire la pub de son émission de radio sur RTL (pourquoi se priver…)

    En résumé, que fait le CSA ?

  • Jo Barry
    décembre 17, 2009

    Erreur, le producteur de Zorro est Stage Entertainement, et pas Gerard Louvin ! TF1 n’est que partenaire de l’évènement comme pour Mozart ! Evitons les informations fausses et sans recherches préalables merci…

  • Martin
    décembre 17, 2009

    S’il-vous-plaît, un effort pour l’orthographe… C’est pas possible, toutes ces fautes. Pas un seul billet n’y échappe.

  • Martin
    décembre 17, 2009

    Au temps pour moi… S’il vous plaît (pas de tirets), un petit effort.

  • ITHND
    décembre 17, 2009

    De même pour les négations, un « Ce n’est pas possible » aurait été mieux venu qu’un « c’est pas possible », on croirait entendre parler Nicolas Sarkozy…;-)

  • Martino
    décembre 17, 2009

    C’est Ségo qui doit être jouasse ! Elle a encore battu son adversaire (en audience, pas en voix). C’est effectivement un flop d’audience pour el presidente.

    Mougeotte doit enrager aussi…