France Télévisions: vers un ticket Bompard-Mougeotte?

par 7commentaires No tags 0


Etienne-Mougeotte_pics_390.jpg

Les Français ne se passionnent pas pour la course qui se joue autour de la présidence de France Télévisions. Mais le monde des médias oui, qui observe les grandes manœuvres entourant l’élection du prochain PDG de cette grande maison avec gourmandise. Les Français ont d’autres chats à fouetter, on le devine, mais on serait tenté de leur dire qu’ils ont tord, pour autant, de négliger totalement cette désignation, tant l’avenir de la télévision publique, à deux ans de la présidentielle, est une question importante, un enjeu démocratique.

Indiscutablement, le résultat du scrutin des régionales va peser sur le choix de Nicolas Sarkozy. Le chef de l’Etat, qui s’était diverti en nommant, de manière inattendue, à la présidence de Radio-France un journaliste étiqueté à gauche, en la personne de Jean-Luc Hees, ne répétera pas la même expérience avec France Télévisions. Si la radio est le cadet de ses soucis, à quelques encablures de la présidentielle, la télévision est un enjeu. Et la grogne de l’UMP, où l’on met ouvertement en cause les derniers gestes d’ouverture à gauche accomplis par le chef de l’Etat, risque fort de contraindre ce dernier à un choix plus en phase avec sa majorité.

Voilà qui annihile sans doute toutes les chances _ pas sûre que ce terme soit le bon dans l’esprit de l’intéressé _d’un Frédéric Mitterrand, dont le nom était agité à l’Elysée depuis quelques jours: ce symbole de l’ouverture est aujourd’hui un chiffon rouge dans les rangs de la majorité. Voilà qui redonne un coup de « booster» aux chances du jeune patron d’Europe 1, Alexandre Bompard. De tous les pronostics, cet ancien cadre dirigeant de Canal+, proche de François Fillon, dispose de nombreux atouts. Brillant, véloce, solide, ce jeune «quadra», qui a fait brillamment ses classes à Canal+, est d’abord un bon connaisseur du secteur. Epaulé par Alain Minc, c’est l’un des hommes que Nicolas Sarkozy a couché de longue date sur sa liste de « papabili ».C’est ensuite un garçon qu’il a souvent consulté, avant et depuis son élection, piochant chez ce  dirigeant idées et pistes de réflexion. Dernier atout du patron d’Europe 1: ce n’est pas un militant, ni un courtisan. Et la gauche peinera à expliquer qu’il s’agit là d’un choix purement politique, quand l’Elysée défendra un profil «technique», de manager.

Si  le nom d’Alexandre Bompard fait son chemin, celui d’une autre figure du petit écran fait également le sien: j’ai nommé Etienne Mougeotte. L’ancien grand manitou des programmes de TF1, aujourd’hui à la tête du Figaro, joue en coulisses un rôle important. Il a souvent abordé ces derniers mois avec Nicolas Sarkozy la question de la succession de Patrick de Carolis. Il a également réfléchit à  l’organisation et à la physionomie que pourrait prendre le groupe public. Mougeotte à la manoeuvre: l’homme n’a finalement jamais vraiment «décroché », pour autant, depuis son départ de TF1, cette chaîne dont il fit le succès. 

De là à participer à l’aventure, il n’y a qu’un pas: si bien que l’hypothèse d’une nomination d’Etienne Mougeotte, l’oreille du chef de l’Etat dans les médias, à un titre de conseiller omnipotent, auprès du futur PDG de France Télévisions est à prendre avec sérieux. Sphynx et Mazarin de la télévision de service publique! Amusons-nous donc à faire un petit pari et dessinons  ce qui pourrait se révéler, demain, un attelage inédit, entre le « jeune » Bompard et « l’ancien » Mougeotte. Ticket-choc !         
 

0
7 Comments
  • Ludo8866
    mars 16, 2010

    Mougeotte à france-tv ? c’est pas trop neuf, tout ça …

    mais j’ai une question : n’existe-t-il pas une limite d’âge pour les dirigeants de la télé publique (65 ans me semble-t-il) ? M. Mougeotte est né en 1940 d’après sa fiche wikipédia, je vous laisse faire le calcul.

  • Artémus
    mars 16, 2010

    Plut au ciel qu’Etienne Mougeotte puisse insuffler à France Télévisions un peu de la qualité et de la finesse des programmes de TF1 § …mais l’homme n’est-il pas un peu chenu ? 70 ans au compteur tout de même.

  • Jean Meyran
    mars 16, 2010

    Radio Sarko + télé Sarko ? Belle idée au demeurant 😉

    Il est tellement dans la nasse Notre Président : Bompard pour les p’tits jeunes de droite (enfin, ce qu’il en reste) et Papy pour les vieux

    Quelle vista !

  • Sasa
    mars 16, 2010

    Encore une bande de dangereux gauchistes…

  • G64
    mars 17, 2010

    Mougeotte à France Télévisions ? C’est un gag ! Un vieux de droite pour remplace de Carolis. On croit rêver… Par contre ça risque de devenir un cauchemer s’il tranforme les chaines publiques en télé poubelle, comme il l’a fait à TF1…
    La réforme de l’audio visuel qui était si inquiétante (comme toutes les réfoems de Sarko) va devenir catastrophique.

  • Micro Espion
    mars 19, 2010

    Conversation entendue à l’Elysée :

    NS : « Bon, avec la dérouillée qu’on vient d’se prendre aux régionales, faut arrêter ces conneries d’ouverture à gauche. Guéant, on prépare un r’maniement pour virer tous les ministres qui sont pas des UMP purs et durs, et on nomme Balkany, Lefebvre et Longuet à leur place. »
    CG : « Monsieur le Président, qu’est-ce qu’on fait de Mitterrand ? Il est nommé depuis peu de temps, c’est délicat de le sortir comme ça… »
    NS : « Ouais, t’as raison. Faut commencer à faire courir le bruit qu’on lui cherche un point de chute, comme ça les gens y s’ront pas surpris quand on va le lourder. Tiens bin on a qu’à dire qu’on va l’nommer à France Télés, à la place de l’autre grand à particule qui fait rien qu’à m’emmerder ».
    CG : « Mais Monsieur le Président, c’est impossible, c’est illégal, c’est l’article 432-13 du Code Pénal ! »
    NS : « Je sais bien, Guéant, mais on s’en fout, c’qu’on veut c’est que les gens y commencent à se mettre en tête que le Mitterrand on lui cherche un nouveau job. Comme ça, personne s’ra surpris quand on va le nommer ambassadeur à Bangkok ou dircom adjoint de France Télécom. Bon, pour faire courir le bruit, faut trouver un journaliste qui va s’précipiter sur la rumeur, qui y connait rien en droit, qui vérifie pas ses sources et qui s’contente de r’copier bêtement c’qu’il entend dans les dîners… Z’avez une idée, Guéant? »
    CG : « Le portait robot est saisissant. Laissez-moi appeler Revel… »

  • Micro Espion
    mars 19, 2010

    Michèle Cotta, alors directrice générale de France 2, a été priée de faire ses cartons le jour de son 65ème anniversaire…

    Conversation entendue à l’Elysée :

    CG : « Président, notre opération est une réussite : Revel a mordu à l’hameçon et a colporté comme un seul homme la rumeur Mitterrand à France Télés ! Evidemment, ses lecteurs qui sont moins naïfs que lui ont retrouvé l’article du Code Pénal qui rend l’opération impossible. Mais le mal est fait, Mitterrand apparait déjà sur le départ ! »
    NS : « Bravo, Guéant, vous êtes vraiment le roi du maviachelisme. Faut dire que vot’Revel, il a une belle tête de vainqueur. Il a gobé l’intox comme un bleu. Tiens, j’ai une idée, si on continuait à jouer avec lui ? Qu’est-ce qu’on pourrait essayer de lui faire gober maintenant ? »
    CG : « Il a cru qu’on pouvait nommer un ministre à la tête d’une entreprise qu’il a contrôlée, il ne se laissera pas piéger deux fois, Président. Maintenant, il va vérifier ses infos ».
    NS : « Guéant, je vous parie une Rolex que si on lui bourre le mou encore une fois, il va se faire avoir… »
    CG : « Dans ce cas Monsieur le Président, soyons créatifs… Faisons courir le bruit que nous pensons à Etienne Mougeotte… »
    NS : « Ah, Guéant, c’est vrai qu’ça aurait eu d’la gueule, Mougeotte à France Télés, pour claquer l’beignet de tous ces gauchistes des rédactions et d’ces syndicaleux toujours en grêve. Mais il a quoi, Mougeotte, 105 ans ? »
    CG : « Non, 70 seulement, mais c’est déjà bien au-dessus de la limite d’âge… »
    NS : « Parfait ! Guéant, appelez vot’copain Revel, dit’lui sur l’ton de la confidence que j’pense à Mougeotte, et si demain il balance l’info sur son blog, z’avez gagné une Rolex ! Ah là là ces journalistes ils m’font vraiment marrer… »