Silence, on tourne: La chronique de Philippe Gavi

par 7commentaires No tags 0

 

Qui dit que les vieilles valeurs se perdent ! Nenni, c’est la scène qui a changé. Personne ne s’est étonné ni offusqué que vendredi soir à minuit, sur TF1, Senna et Emily se soient mariés à la maison des Secrets. Les traditions ont été respectées: la robe blanche de la mariée, lui en jaquette blanche, les confettis, pétales de rose, l’orgue, la marche nuptiale. Au père Laurent, candidat de Secret Story 2 (son secret était d’être prêtre) de bénir l’union des tourtereaux. Le papa d’Amélie la conduit à l’autel « où l’attend l’amour de sa vie ». « Amélie, tu t’apprêtes à vivre le plus beau jour de ta vie » Applaudissements du public. Le papa : « toi Senna, te voilà chef de famille ». La belle-mère de Senna : « Le bonheur se trouve dans les choses simples ». Appl.

Les vœux de bonheur des proches, et des autres candidats, dont ceux de Stéphanie, « l’ex » de Senna (la Voix lui a demandé de faire semblant de s’opposer mais elle n’a pas osé). Le couple s’échange des serments d’amour. Elle : « mon Apollon, mon sucre d’orge, bébé ». Lui : « je t’aime pour la vie» (Senna a 20 ans). Appl.

Le père Laurent exalte les valeurs de la famille, de l’amour, du couple. Appl.

Nous sommes en 2010, la virginité n’est plus requise. Le secret d’Emilie, c’est qu’elle est un Don Juan au féminin.

Les larmes d’Emilie coulent à flots. Elles coulent depuis une semaine, un torrent qui a fini par énerver les deux jeunes folles Thomas et Benoit, à qui la Voix a demandé d’organiser la cérémonie.

Oh ils s’aiment en vrai. Le détecteur des Emotions a vérifié la sincérité de leurs sentiments.

Quand même, le mariage aurait été annulé si ce soir le public n’avait pas retenu Senna, un des quatre nominés. « S’il est sauvé, il pourra dire oui à la femme qu’il aime », a prévenu Benjamin. Foule sentimentale,…

Des ampoules font clignoter « LOVE ». Les murs sont roses. Pourquoi pas ? Quelle étrange comédie jouons-nous ?

On ne cesse de parler de valeurs et de modèles, on se réfère sans relâche au passé (glorieux ou infamant) pour tenter de s’inventer un avenir, et, dans le même mouvement, on s’inquiète d’une absence de points de repère stables. Sentiment de sauter dans l’inconnu.

Comme si être dans l’obscurité et être projeté en pleine lumière était équivalent. Un  spécialiste en stratégie militaire met d’ailleurs sur le même plan les techniques de furtivité, de censure, de silence, de sous information et les techniques d’éblouissement, de leurres, de surinformation. Le silence et le vacarme font un.

Pour décrire les idéologies, les traditions, les systèmes politiques et chercher un sens à l’Histoire immédiate, nous autres médias devons tirer notre vocabulaire du siècle dernier, même si les références sont dépassées. Qu’on ne s’étonne pas si dans le glossaire des nouvelles expressions médiatiques figurent depuis peu les « risques systémiques ».

Que dira-t-on de notre époque dans cinquante ans ?

François Jullien, sinologue, philosophe, me semble bien décrire le processus en-cours en faisant appel au concept chinois de la transformation silencieuse. Les changements, explique cet enseignant à l’Institut de la Pensée contemporaine, sont si continus, si globaux, si discrets qu’ils passent inaperçus jusqu’au jour où ils effleurent dans des événements sonores. « Sans rupture, la Chine est ainsi devenue capitaliste ». Et il interroge : « Quel modèle la Chine est-elle en train d’enfanter ? » La même question se pose à Senna, Emilie, Laurent, les téléspectateurs, TF1, Endémol, et qui sait, Dieu : Comment qualifier, quel sens donner à ce mariage surréel? C’est un  « truc louf, d’hystérie », s’est exclamé Benoit. Appl.Un truc d’hystérie ? PG

0
7 Comments
  • azise b
    septembre 20, 2010

    LE JEU EST PLUS FORT QUE LE DROIT
    La consommation de l’émotion a besoin pour exister du passé et surtout d’un passé romantique et nostalgique; toute la publicité est basé la dessus.Nous sommes passé de la « culture pub », a la culture  » c’était mieux avant  » et là, c’est le retour en arrière a font les ballons. Pareil avec la politique et tout le tintouin. Nous voyons dans ce que vous décrivez avec justesse, qu’un élément de l’aquarium a désir. L’aquarium a désir est le lien, la base de tout ce qui ce fait aujourd’hui; on confond souvent, le besoin de droit et celui du désir; la demande aujourd’hui des individus, la majorité, c’est du désir contre le droit; et peut importe le risque du rien du tout,du moment que le jeu est là. Le jeu donne l’ espoir de gagner quelque chose: Un mariage par exemple. La société a changé de ce point de vue, car elle a institutionnalisé le jeu a grande échelle comme désir suprême. Le jeu est plus fort que l’idée car elle enclenche immédiatement comme un shoot, un plaisir direct immédiat.On imagine très bien, ce jeu devenir a plus ou moins long terme, une donné radical de l’existence; et là attention au baiser de la mort, surtout avec une robe de marié.

  • Flore Delourme
    septembre 20, 2010

    Bonjour,
    Je rentre de Chine où j’ai véçu les 4 dernières années, et je découvre avec horreur les nouveaux programmes des chaines françaises… Dont Secret Story… C’est une mascarade affligeante, et même si la société évolue de façon étrange, je ne peux croire qu’on en soit là Réellement. J’espère que le public français n’est pas dupe !
    J’ai regardé Secret story ce WE, et j’en conclus que cette série n’a pour seul but que de glorifier le téléspectateur qui ne peut quand meme pas s’identifier à de telles inepties !
    Cependant, insidieusement, on risque de faire croire que gens, aux jeunes, que la vraie vie est telle que décrite ; les conséquences de telles croyances seront graves sur la société.
    Pauvre France… Spectacle affligeant pour qui découvre l’état des lieux en 2010..

  • Ludo8866
    septembre 20, 2010

    « les deux jeunes folles Thomas et Benoit »
    hein ????

    je précise que je n’ai pas regardé cette émission et je ne sais pas qui sont ces personnages ; mais le terme « folle » est un peu connoté, non ?

    j’espère que, demain, vous nous raconterez les aventures télévisées des « nègres » et des « youpins »… après tout, pourquoi pas

  • azise b
    septembre 21, 2010

    @ludo8866

    Les aventures des nègres et des youpins comme vous dites, n’ont pas besoin de P.Gavi – Sarkosy s’en charge tous les jours, comme mauvais metteur en scène avec une pièce d’extrême droite indigeste, pauvre guignol..

  • gavi philippe
    septembre 21, 2010

    Merci pour vos commentaires.
    Cher Azize B, je crois que vous avez parfaitement raison. Votre analyse est trés fine. Votre reflexion sur le jeu. L’idée, si je la poursuis, que nous sommes plus dans un jeu de rôles que dans une recherche d’identité, ou, du moins, l’identité fait partie du rôle. Dans « une Famille en or », Dechavanne ne manque jamais de demander l' »origine » quand la famille candidate est noire ou marron, sans aucune connotation raciste.
    Et justement, puisqu’on parle de rôle, je m’adresse à Ludo8866. Je peux comprendre sa réaction. En fait, étant obligé de faire court, j’ai résumé ces deux personnages par « jeunes folles ».
    C’est en effet le rôle que le casting a attribué à ces trés jeunes gens, dont l’un, Thomas, a changé de sexe, et, l’autre Benoit, joue les grandes folles à la Vincent Mac je ne sais plus.
    Thomas ni Benoit n’ont pas à se forcer, ils adorent minauder, draguer, provoquer.
    Rien là aujourd’hui que de trés naturel, trés accepté par le public, à fond tolérant, outrepassant les sexualités, les différences, la couleur de la peau.
    De ce point de vue la télévision populaire de divertissement joue un rôle trés positif, sauf du point de vue des fondamentalistes, ceux qui croient que Dieu, leur Dieu, par sa parole révélée, à fixé un rôle à chacun une fois pour toutes, et que de désir il ne peut y en avoir que pour Lui.
    Etc…
    Philippe Gavi

  • Caroline Braskett
    octobre 31, 2010

    I’d be inclined to bury the hatchet with you one this subject. Which is not something I typically do! I enjoy reading a post that will make people think. Also, thanks for allowing me to speak my mind!

  • Justin Vastano
    octobre 31, 2010

    I’d have to recognize with you here. Which is not something I usually do! I really like reading a post that will make people think. Also, thanks for allowing me to speak my mind!