Lauvergeon au Niger: Après deux semaines d'un silence assourdissant, la patronne d'Areva s'offre un plan com'

par 13commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La patronne d’Areva Anne Lauvergeon est depuis hier jeudi à Niamey où elle  va rencontrer le président nigérien Salou Djibo, deux semaines après le rapt des sept expatriés dont cinq Français, employés par le groupe nucléaire et un sous-traitant.
Anne Lauvergeon s’entretiendra à la présidence aujourd’hui à 17h (locales, 16h GMT) et vendredi à 18h (17h GMT) avec le général Djibo, chef de la junte au pouvoir depuis le putsch de février, a-t-on précisé du côté d’Areva, qui ces derniers jours se refusait à indiquer la date de ce déplacement.

 Voilà pour les faits. Ce déplacement pour le moins tardif de cette dirigeante d’entreprise sur le lieu où ont été enlevés cinq de ses salariés est le résultat d’un joli cafouillage et d’une formidable opération de rattrapage médiatique. Il aura fallu en effet deux semaines à la patronne d’Areva pour se décider à prendre un vol pour le Niger, _ quand la raison aurait voulu qu’elle se rende sur place aux premières heures de cette affaire_, là où les médias tentent depuis le premier jour d’en savoir un peu plus sur les conditions d’enlèvement de ces expatriés et sur leur sort.

Cet inexplicable retard à l’allumage a valu ces jours-ci à Anne Lauvergeon des critiques sévères, ici et là, dans certains médias audiovisuels, critiques qui ont eu pour effet de susciter des réactions embarrassées et indignées au sein du groupe industriel. Mais également de précipiter le départ pour Niamey de l’intéressée qui est arrivée dans la capitale du Niger, hier, c’est-à-dire le jour où apparaissaient sur les antennes, par le canal de la chaîne Al Jazira,  les toutes premières images et preuves de vie des sept otages enlevés par une branche d’Al Quaïda.

 Cette heureuse concomitance ne doit naturellement rien au hasard. Accompagnée d’une batterie d’équipes de tournage et d’une foule de journalistes, la pédégère s’est offerte une opération de com’ cousue main: au moment même où l’ensemble des médias français ouvraient leurs journaux sur les tristes images de ces otages et que Nicolas Sarkozy reçoit à l’Elysée les familles des otages, Anne Lauvergeon tout sourire foule le sol du Niger.

Il est toujours frappant d’observer à quel point des dirigeants de haut vol, à la tête de grands groupes industriels, entourés d’équipes et de conseils en communication divers, dûment rémunérés, sont à ce point atteints de cécité quand de telles crises interviennent. Au point d’en oublier les quelques réflexes rudimentaires qui relèvent en pareille situation, au-delà de la simple empathie, ce qui serait déjà énorme, du geste le plus élémentaire. Rien qui n’interpelle des dirigeants et des états-majors d’entreprise coupés de la réalité et dont le silence laisse un peu pantois.  S’en est quelque part stupéfiant.  

 

0
13 Comments
  • Marie
    octobre 1, 2010

    Le problème, c’est que nos grands patrons sont aujourd’hui souvent plus réactifs quand il s’agit de s’adresser à leurs actionnaires plutôt que de s’intéresser à ceux qui font leur entreprise !

  • Jean
    octobre 1, 2010

    Ce qui est encore plus curieux, c’est qu’un journaliste spécialisé dans les médias se permette de donner des leçons de gestion de crise à la patronne d’Areva. Sans doute connait-il à la perfection les tenants et les aboutissants de cette prise d’otage, du contexte politique local et plus généralement de la géopolitique de l’énergie.

    Adresser des critiques est louable encore faut-il avoir la légitimité pour le faire, sinon l’avis ne vaut guère plus que ceux entendus dans le bistrot du coin.

    Cordialement.

  • Lettres Éparses
    octobre 1, 2010

    C’est pas elle qui décide, c’est le président de la République qui lui dit quand elle devra s’y présenter !

  • freemedia
    octobre 2, 2010

    Quelle tristesse pour l’Express d’héberger de tels propos…

    M. Revel tous le monde sait à Paris – a part vous ce qui est inquiétant…- que ce voyage a été décidé co-jointement avec l’Elysée depuis plus d’une semaine. Autant dire sans aucun rapport avec la sortie des photos des otages. Que les preneurs d’otages ont eux en revenche choisi cette venue pour sortir ces infos est fort propable.

    Laissé croire -ou écrire comme vous le faites- que ce voyage a été fait dans la précipitation pour contrer les images des otages au Niger … est d’une malhonnetteté rare. une faute professionnelle.

    Il est étonnant que certains médias et journalistes se soient plaints, (voire émus) d’une non prise de parole de Mme Lauvergeon dans les médias ces derniers jours. Voici les mêmes qui se plaignent qu’elle réponde aujourd’hui aux journalistes et aux médias français et nigériens. Pas très cohérent !

    La carte de presse devrait être comme le permis à point, à chaque contre-inforamtion, contre-vérité un point devrait y être retiré… M. Revel il ne vous en resterez alors pas beaucoup.

    Pauvre Servan-Schebeir qui doit se retourner dans sa tombe ! C’est une honte pour l’Express d’héberger de tels propos d’une malhonnête rare ! Allez M. Revel encore un petit effort est vous êtes presque au niveau de la discussion du café de commerce ou de chauffeur de taxi !!! (Deux professions forts respectables au demeurant)

  • freemedia
    octobre 2, 2010

    Quelle tristesse pour l’Express d’héberger de tels propos…

    M. Revel tout le monde sait à Paris – a part vous ce qui est inquiétant…- que ce voyage a été décidé co-jointement avec l’Elysée depuis plus d’une semaine. Autant dire sans aucun rapport avec la sortie des photos des otages. Que les preneurs d’otages ont eux en revenche choisi cette venue pour sortir ces infos est fort propable.

    Laissé croire -ou écrire comme vous le faites- que ce voyage a été fait dans la précipitation pour contrer les images des otages au Niger … est d’une malhonnêteté rare. une faute professionnelle.

    Il est étonnant que certains médias et journalistes se soient plaints, (voire émus) d’une non prise de parole de Mme Lauvergeon dans les médias ces derniers jours. Voici les mêmes qui se plaignent qu’elle réponde aujourd’hui aux journalistes et aux médias français et nigériens. Pas très cohérent !

    La carte de presse devrait être comme le permis à point, à chaque contre-inforamtion, contre-vérité un point devrait y être retiré… M. Revel il ne vous en resterait alors pas beaucoup.

    Pauvre Servan-Schebeir qui doit se retourner dans sa tombe ! C’est une honte pour l’Express d’héberger de tels propos d’une malhonnêteté rare ! Allez M. Revel encore un petit effort est vous êtes presque au niveau de la discussion du café de commerce ou de chauffeur de taxi !!! (Deux professions forts respectables au demeurant)

  • boissonnet
    octobre 3, 2010

    D’accord avec M. Revel. 1) Areva n’a pas su protéger ses employés. 2) Anne Lauvergeon aurait dû se rendre au Niger plus tôt. La voir sourire alors que la vie des otages est menacée ne plaide pas en sa faveur…
    PS : Freemedia perd également des points pour cause de fautes d’orthographe !

  • Clarence
    octobre 7, 2010

    Un peu surpris de cette façon de voir les choses…
    Avez-vous pris le temps de visiter ne serait-ce que le site d’Areva?
    http://areva.com/FR/actualites-8512/point-de-situation-au-niger.html

  • Zimerman
    octobre 9, 2010

    Free media a 100% raison…
    Quelle malhonnêteté crasse ! Le choix de votre photo pour illustrer votre torchon en est un bon exemple.

    M. Revel contentez-vous de faire du « sous-Stratégies » ou du « sous-CB News » et de raconter les coulisses des people média… et ne vous aventurez pas dans le domaine du journalisme politique et encore moins du journalisme international, vous ne semblez pas être très informé (ou incompétent ce qui est pire) !

  • Bar Stools for Less
    mars 14, 2011

    Cheers for the exceptional content covered within your website, here is a trivial quiz for your blog page visitors. Exactly who proclaimed the following quote? . . . .Nothing great was ever achieved without enthusiasm.

  • iphone external battery
    septembre 18, 2011

    I like this submit this can be good idea with the support of system complications.

  • Gwenn Stotz
    novembre 4, 2011

    Before the world goes rushing into a massive income transfer (otherwise known as cap and trade), I think the proponents of AGW should prove that CO2 causes global warning. Consensus of a bunch of scientists who all have a big monetary interest in AGW existing does not constitute proof. It is merely one theory of global warming among many others. All it takes is one person to prove that global warming is caused by something other than CO2. If we proceed along the current path without any proof, we could be destroying our economies for no reason other than income redistribution.

  • Chat
    décembre 22, 2012

    I was studying some of your content on this website and I believe this internet site is really instructive! Keep posting .

  • wholesalingdirectory.com
    août 25, 2014

    Hi this is kinda of off topic but I was wondering if blogs use WYSIWYG editors or
    if you have to manually code with HTML. I’m starting a blog soon but have no coding expertise so I wanted to get guidance from someone with experience.

    Any help would be greatly appreciated!