La justice impose à TF1 des contrats de travail pour les forçats de L'Ile de la Tentation.

par 4commentaires No tags 0

 

La Cour d’appel de Versailles a condamné TF1 à requalifier en contrat de travail classique la participation de 56 candidats au jeu de télé-réalité L’Ile de la Tentation, ont indiqué les avocats des parties.             
Selon les avocats de la chaîne et des plaignants, TF1 devra s’acquitter de sommes comprises, selon les parties, entre 15.000 et 17.000 euros pour chacun d’entre eux, nettement inférieures à ce que réclamaient les candidats qui exigeaient de TF1 quelques 400 000 euros d’indemnités par participant.

Les candidats au jeu ont en effet été déboutés de leurs demandes de voir reconnu le statut d’artistes-interprètes et de faire condamner TF1 pour « travail dissimulé ».

Reste que ce jugement devrait faire jurisprudence et imposer à l’avenir aux chaines diffusant des programmes de télé réalité de rédiger des contrats de travail pour l’ensemble des participants. C’est à dire à l’intention de plusieurs dizaines de candidats par an, toutes chaines confondues.

0
4 Comments
  • Jean-Yves
    avril 5, 2011

    C’est vrai que les conditions de travail de ces forçats étaient épouvantable !! Ces bagnards des temps modernes ne pouvaient pas se contenter de vacances offertes que le commun des travailleurs rêve de pouvoir s’offrir un jour. Mais je suggère à Martine Aubry et au PS de multiplier ce genre d’émission : voilà des emplois jeunes qui vont faire baisser les chiffres du chômage, puisqu’il y a un vrai contrat de travail. Elle est pas belle, la vie ?

  • cinéphile
    avril 5, 2011

    A une autre époque, tout ceux que l’on voit sur la photo, feraient le trottoir. Bon , ils ont choisis de faire le trottoir dans la téléréalité pour se faire connaitre et bien c’est raté. Il y en a marre de la prostitution télévisuel! On veut des artistes, pas de ceux qui montrent leur cul piqué aux hormones.

  • Coquelicot
    avril 7, 2011

    Faut arrêter de s’en prendre aux candidats de ces « TV-réalités », eux ne sont responsables que de vouloir gagner de l’argent par n’importe quel moyen même s’ils finissent souvent au final par regretter amèrement ce qu’ils prenaient au début comme un bon job bien payé pour pas grand-chose à faire.
    La réalité semble avoir été toute autre pour nombre de participants, les images qu’on nous montre sont montées et donc manipulées pour faire du scandale et amener du monde devant sa TV avec du cul et du trash.
    Ces « candidats » ont été manipulés, pressés comme des citrons avec pour certains l’espoir de devenir célèbres et riches puis balancés quand ils ne rapportent plus.
    Quel beau destin pour Loana la première des stars de cette espèce de TV immonde, quel brillant avenir pour elle est sa fille étalées dans tous les tabloïds de France !

    La « TV réalité » a peut-être en commun avec la prostitution qu’elle est majoritairement pratiquée par des pauvres.

  • Coquelicot
    avril 7, 2011

    Mr Revel,pourquoi ce terme de « forçats de l’ Ile de la tentation », pour moquer les candidats et leurs conditions de travail jugées par vous idéales ?

    Si le job est si parfait, pourquoi voit-on si peu de « fils de » ou de « filles de » participer à ces daubes ( enfants de politiques, d’acteurs ou de chanteurs célèbres et pas dans l ?

    Parce que ces programmes sont souvent filmés dans des décors de rêves, l’ exploitation y serait plus acceptable ?