LCI, Bouygues et Florence Schaal, ensemble pour les quartiers!

par 3commentaires No tags 0

La paix a été signée au printemps dernier entre TF1 et la journaliste Florence Schaal. En effet Martin Bouygues et Nonce Paolini ont décidé ensemble de retirer à cette époque, et sans tapages, le pourvoi en cassation que La  Une avait formé contre le jugement de la Cour d’Appel de Versailles de mars 2012, qui jugeait que Florence Schaal n’avait commis aucune faute et que son licenciement était abusif. Depuis ce jugement les relations s’étaient tendues entre la chaîne et la journaliste. Mais l’apaisement a finalement prévalu et aujourd’hui il n’y a plus aucune bataille judiciaire entre TF1 et la journaliste

Les relations entre l’ensemble du Groupe Bouygues et ses filiales audiovisuelles et Florence Schaal sont devenues à ce point excellentes que la fondation d’entreprise Bouygues est devenue partenaire (et donateur) cette année des « Trophées S’engager pour les quartiers » que Florence Schaal a créés en 2011 avec l’ANRU (Agence Nationale de la Rénovation Urbaine) et FACE (fondation agir contre l’exclusion). De même, la journaliste coproduit avec l’ANRU une une émission hebdomadaire sur LCI, tous les vendredis : « Dans nos quartiers »

Cette année, pour leur seconde édition, les Trophées ont acquis une telle notoriété que LCP leur consacre une émission entière : Spéciale « Trophée 2012 sur LCP, le mardi 11 décembre à 19H 30 en présence de François Lamy, le ministre en charge de la Ville.

C’est ainsi que pour la première fois depuis son départ de TF1 en 2008, Florence Schaal revient sur les écrans. Et ce pour mettre en valeur des initiatives positives dans les quartiers défavorisés, générant du développement économique, social et culturel.

Une initiative qui ne doit rien au hasard, puisque cela fait des années que la journaliste s’est engagée en faveur de causes diverses, notamment envers les enfants, (à travers l’association «N’oublions pas les enfants de Beslan», à l’origine de la création d’un centre psychothérapeutique, ouvert en 2005 à Beslan pour les victimes de la prise d’otages meurtrière à l’école de Beslan, un établissement qui fonctionne toujours grâce aux dons qu’elle récolte)

0
3 Comments
  • Vertumne
    décembre 17, 2012

    Le scoop eut été qu’ils s’engagent ensemble pour les mômes d’ouvriers du Pas-de-Calais ou de la Lorraine ou pour ces « punks à chien » qui passent généralement des foyers de l’ASE à la rue sans transition, non?

  • Drmezhoud
    décembre 25, 2012

    Tout le monde connait bien l’histoire de la licenciement de Florence Schaal en 2008 par TF1 à cause d’une faute diffusé en direct dans le journal télévisé de 20 heures mais réellement c’est n’a était pas la faute de Florence.

  • Pascal FARIA
    avril 21, 2013

    le mot TF1 (ou bien la marque) ne veut plus rien dire, alors pour se faire de la pub tous les moyens sont bons. C’est vraiment pathétique de la part d’un employeur surtout lorsqu’il s’agit d’une chaine de télé qui se prétend être la première. Première oui mais en partant de la fin !!!