TF1 dans le rouge au premier trimestre

par 3commentaires No tags 0

TF1 est tombé dans le rouge au premier trimestre 2013, avec une perte nette consolidée de 4,5 millions d’euros, une contre-performance qui l’a conduit à réviser en baisse son objectif de chiffre d’affaires annuel à 2,5 milliards d’euros.

Le groupe TF1, qui explique ces mauvais résultats par un « contexte économique et concurrentiel difficile » affectant particulièrement le marché publicitaire, était rentable au premier trimestre 2012, avec un bénéfice net de 36,4 millions d’euros.

Sur les trois premiers mois de 2013, le groupe enregistre une perte nette (part du groupe) de 6,3 millions (contre un bénéfice de 35,2 millions un an plus tôt). La perte opérationnelle est de 15,7 millions d’euros, contre un bénéfice opérationnel de 56 millions d’euros au premier trimestre 2012.

Les comptes de l’an dernier révélaient déjà un repli de la rentabilité avec un bénéfice net annuel en forte baisse (-25,6%), à 136 millions d’euros.

En les présentant aux analystes, le PDG de TF1 Nonce Paolini avait préparé le marché à des années 2013 et 2014 « compliquées » par une conjoncture économique « chahutée » qui contraint les annonceurs à se montrer « de plus en plus circonspects ».

Au premier trimestre de l’exercice en cours, la baisse du chiffre d’affaires consolidé (-10%) à 565,6 millions d’euros due à un recul très sensible (-12%) des recettes publicitaires, a confirmé son hypothèse initiale d’une contraction de l’activité « de plus de 10% » pour la période.

Toutefois pour l’ensemble de l’année, le contexte macroéconomique très défavorable et la « concurrence exacerbée » dans le secteur incitent le groupe à revoir en baisse son objectif initial de recul de 3% du chiffre d’affaires annuel à 2,54 milliards, « pour le ramener à 2,50 milliards », a précisé à l’AFP le directeur financier Philippe Denery.

En conséquence, le groupe compte « accélérer l’exécution » de la phase II du plan de réduction de coûts visant à générer 85 millions d’euros d’économies récurrentes d’ici fin 2014, a-t-il ajouté.

Dans ce cadre, 15 millions d’économies ont déjà été réalisés en 2012, et 7 millions supplémentaires au premier trimestre 2013, dont 4 millions sur le coût des programmes de TF1 et 3 millions sur les frais généraux du groupe.

Mais la filiale de Bouygues entend mettre en oeuvre « de nouvelles mesures visant à générer des économies supplémentaires en 2013 », selon M. Denery.

Interrogé mardi soir par des analystes sur ce point, il n’a pas souhaité préciser ces mesures, indiquant simplement qu’elles seraient détaillées à l’occasion de la publication des résultats du premier semestre 2013.

Enfin, TF1 met en avant une structure financière « toujours très saine », avec une trésorerie nette à fin mars 2013 de 249,1 millions d’euros contre 236,3 millions au 31 décembre 2012 et 35,9 millions d’euros au 31 mars 2012. (AFP)

0
3 Comments
  • Les Indignés du PAF
    mai 9, 2013

    On peut bien évidemment souhaiter tout sauf un désastre pour la chaîne, ni se réjouir de ses difficultés.
    Mais force est de constater que son rapport avec les associations de téléspectateurs qui militent pour une meilleure qualité de l’information, en s’appuyant sur des bases sérieuses et vérifiées, est totalement indigne d’une entreprise occupant l’espace public et sous convention avec l’Etat.
    TF1 refuse tout dialogue vis à vis des « lanceurs d’alerte » et franchit même une ligne rouge en transmettant nos mails aux Renseignements Généraux pour qu’ils nous surveillent (preuves à l’appui). L’avertissement du marché saura-t-il mettre un frein à cette attitude scandaleuse?
    On peut avoir les plus « beaux » produits sur son étal de marché, les acheteurs ont le droit de préférer se tourner vers d’autres produits plus « nobles ». Il est temps que la raison et la réflexion reprennent le dessus sur les sentiments exacerbés et les pratiques agressives.
    Au final, c’est l’humanité en nous qui souffre.
    Bonne journée
    Les Indignés du PAF

    • mariam
      mai 11, 2013

      @Les Indignés du PAF : J’adhère à 100 % à votre post. Soyons lucides, cette chaîne n’est pas au service des téléspectateurs et nous offre des programmes du siècle dernier ! Seule solution pour s’en débarrasser : ne plus la regarder.

  • mariam
    mai 11, 2013

    Votre article est très factuel et pertinent, utile pour nous autres qui ne sommes pas du milieu. Mille mercis pour l’orthographe 🙂 Cordialement de Sherbrooke, Canada.