Cash investigation sur France 2 : très cash, mais pas très confraternel

par 2commentaires No tags 0

 

 

 

 

 

A grands roulements de tambour, le mardi 11 juin dernier, France 2 nous proposait en prime time une longue enquête sur l’évasion fiscale. Ce reportage était en partie consacré à l’itinéraire d’Hervé Falciani, (photo) ex informaticien de l’agence HSBC, à Genève, qui, en 2009, a transmis les données de la banque à la justice française dans des conditions rocambolesques. Invitée dans l’émission de Jean-Luc Morandini, sur Europe 1, le matin même de la diffusion, la journaliste Elise Lucet ne fait pas dans la nuance: « On a le témoignage exclusif d’Hervé Falciani […] Il n’a jamais parlé ».

 

 C’est vendeur. Mais doublement faux.

L’Express, qui a consacré une « cover » à l’affaire (numéro du 12 décembre 2012), avait déjà réalisé l’interview de l’informaticien, le 9 avril dernier.

0
2 Comments
  • Hermès
    juin 30, 2013

    L’Express ne pèse pas grand chose face à la première chaîne publique et face à ce magazine loué par la critique sauf par R. Revel gêné aux entournures.

  • 18973MC8
    juillet 4, 2013

    Simple controverse sémantique: tout témoignage peut être qualifié d’exclusif, même s’il correspond à la dixième interview du même bonhomme lors d’un dixième reportage; sauf à ce qu’il lise chaque fois, mot pour mot, un texte pré-enregistré d’origine.
    L’être humain ayant une sensibilité très variable, notamment pour relater les simples faits factuels le concernant, on n’est absolument pas surpris d’entendre Amstrong, Cahuzac ou Tapie, ou beaucoup d’autres, affirmer, donc en exclusivité pour tels ou tels canaux de distributions, une chose et son contraire.
    On soulignera que stratégiquement, il est vital de déclarer en exclusivité en l’état des sensibilités constatées de certains médias. Qui aurait en l’effet l’idée de faire la même déclaration à L’EXPRESS et à MARIANNE ? Heureusement que la vérité est plurielle, et dommage que les modérateurs de chaque média veillent à ce que leur ligne directoriale ne soit pas franchie. Cela oblige le lecteur à consommer à la recherche de cette fameuse vérité plurielle….