Hallyday passe de Coullier à Warner: montant du transfert, 20 millions d'euros

par 0 No tags 0

 

 

 

 

 

 

 

Un producteur  chasse l’autre au pays de Johnny Hallyday.  Gilbert Coullier Productions, qui avait signé en 2010, un contrat avec le chanteur, qui courrait jusqu’en août 2013, passe la main. Et c’est Warner, au terme d’un appel d’offres auquel n’a pas voulu concourir Gilbert Coullier, (photo), qui gérera désormais la carrière artistique de l’artiste, pour un montant de 20 millions d’euros.

Soit huit millions d’euros de plus que le contrat précèdent. Coullier, qui s’est retiré de la course, n’a semble-t-il pas voulu « grimper au cocotier ».Après avoir remis en selle, (et largement renfloué son poulain, grâce à une tournée triomphale), l’intéressé, producteur reconnu et de grand talent, n’a donc pas souhaité rempiler.

« Nous n’avons volontairement pas souhaité participer à cette « compétition« , écrit-il dans un communiqué. « C‘était un choix délibéré de notre part. Par conséquent nous n’éprouvons aucune déception ni amertume de ne plus être les producteurs de Johnny HALLYDAY. Nous avons été très heureux de collaborer avec Johnny pendant ces 3 années.
Malgré un début de tournée un peu difficile à cause de ses ennuis de santé et de la sortie d’un album avec « M » qui n’a pas rencontré le succès escompté, nous avons terminé cette tournée en apothéose fin juin 2013 aux arènes de Nîmes, après 80 concerts dont Los Angeles, New-York, Londres, Moscou, Tel-Aviv, villes dans lesquelles Johnny ne s’était jamais produit en 50 ans de carrière. Nous sommes très fiers de la réussite de cette tournée et garderons un souvenir impérissable de tous ces moments que nous avons vécu auprès de cet artiste hors du commun qui, outre le talent qu’on lui connaît, a démontré un professionnalisme, une rigueur et une générosité pour son public qui force le respect ».

Voilà pour la forme.
On devine derrière ce communiqué pesé au trébuchet un peu de déception, compte tenu du travail accompli auprès d’un artiste que Gilbert Coullier a sorti du fossé. Pour huit millions d’euros de plus, Hallyday change donc de monture. Aux responsables de Warner le stress et les tranquillisants, désormais : en  effet, compte tenu de ses précédents et graves déboires de santé, Johnny Hallyday n’est plus couvert par aucune compagnie d’assurance et ce pour l’ensemble de ses tournées. Lesquelles  restent  une formidable cash-machine.

0

Comments are closed.