Le dernier regard de Dominique Baudis

par 2commentaires No tags 0

9791093315003En homme discret, ce qu’il était, Dominique Baudis ne faisait guère état de ses talents de photographe. A l’initiative de son épouse Ysabel Saïah-Baudis, un livre émouvant reproduit certains de ses plus beaux clichés de jeunesse, commentés par de nombreuses personnalités qui étaient proches de cet homme de conviction : Amin Maalouf, Hélène Carrère d’Encausse, René-Samuel Sirat, Dalil Boubakeur, Jean-Pierre Elkabbach, Phlippe Labro… En exergue de la photo d’une oasis famélique, on trouve un texte signé Bernard Maris, assassiné le 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo, qui termine par ces mots : « Là où il n’y a pas de vie, il y a quand même la vie ».
Dans ses yeux, préface d’Ysabel Saïah-Baudis, Orients Editions. www.orientseditions.fr

0
2 Comments
  • Fabien l'entrepreneur
    mars 3, 2015

    la dernière phrase est vraiment émouvante et touchante « Là où il n’y a pas de vie, il y a quand même la vie », il n’a absolument rien à ajouter.

  • christine
    avril 9, 2015

    c’est fou comme une image et surtout les yeux de la fille peuvent évoquer des émotions