Canal+: Vincent Bolloré aux commandes

par 1 No tags 0

7740326521_vincent-bollore-en-octobre-2011

 

 

 

 

 

 

 

Comme annoncé dans ces colonnes il y a quelques jours, Vincent Bolloré prendra ce jour les rênes du groupe Canal+. S’il devrait installer ce matin, en lieu et place de Bertrand Méheut, le timonier de la chaine cryptée depuis 2002, l’un de ses fidèles, le patron de Bolloré Médias, Jean-Christophe Thiery, c’est bien lui qui, installé ce matin à la présidence du Conseil de surveillance, va tenir les rênes d’un groupe en complète mutation.
Equipe dirigeante réduite, esprit commando et circuits de décisions courts : fidèle à ses modes de gouvernance, l’industriel, qui avait œuvré de la même manière et avec succès lors de la prise du contrôle d’Havas, dont il a redressé les comptes et relancé l’activité, veut opérer en direct. Et c’est à marches forcées qu’il va s’atteler au redressement et au développement d’une chaine, qui a vu son parc d’abonnés légèrement diminué ces dernières années, ( à 170 000 personnes), et dont l’avenir, dans un paysage mondial en complète transformation sous les coups de boutoirs des Google, Apple ou autres Neflix, reste à inventer. C’est tout l’enjeu de cette réorganisation qui ne devrait pas s’arrêter à ces quelques annonces: c’est tout l’encadrement , peu ou prou, du groupe Canal+ qui devrait connaitre un chamboulement, l’objectif de Vincent Bolloré, qui confirme Arnaud de Puyfontaine à la tête de Vivendi, étant de créer autour de lui et de Maxime Saada, (le patron de Canal+ France) une équipe rénovée.

0
1 Comment
  • Rambert
    septembre 3, 2015

    Ne s’agit-il pas plutôt de Maxime Saada ?? A moins qu’il y ait eu un transfert du côté de FTV Publicité ??